Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La Grande Reconstruction, Arras, ville nouvelle !

La Grande Reconstruction, Arras, ville nouvelle !

Menu
Plans et maisons remarquables par noms d'architecte (A à L)

Plans et maisons remarquables par noms d'architecte (A à L)

Les « bleus » sont les stars des dossiers de la Reconstruction !

Le trait est dessiné au crayon sur papier calque, puis est encré à l’encre de Chine au tire-lignes pour l'exécution finale. Les instruments sont l’équerre, le compas et le perroquet.

Le papier calque permet une reproduction par une méthode de tirage utilisant la lumière sur du papier-contact photosensible révélé par de la vapeur d'ammoniac

Les dimensions extrêmes peuvent atteindre 1 m 20 sur 90 cm.

Les bleus proviennent des dossiers qui seraient aujourd'hui nos permis de construire, instruits par le Service de Reconstitution des Régions Libérées ou par le Service Voirie urbaine de la Ville - alignement pour la construction. Ils couvrent la période 1920 - 1936.

La première autorisation de reconstruire date du 4 juin 1920, elle concerne les 36 et 38 rue Ernestale. Le 16 boulevard de Strasbourg inscrit fièrement sur sa façade "1919" : il s'agit d'une restauration. (Notons que si la date retenue pour la fin de la reconstruction est celle de l'inauguration de la cathédrale le 13 mai 1934, la maison sise au 74 rue Saint-Aubert fut alignée en 1936... et des maisons des places n'étaient pas encore entièrement reconstruites à la Seconde Guerre mondiale).

Nous mentionnons jusque 1942 les édifices ayant un intérêt patrimonial (trois édifices : un en 1937, un 1939 et le dernier en 1942).

La date est celle de l’arrêté autorisant la construction. A défaut d’arrêté dans le dossier, nous indiquons, si elle existe, la date figurant sur le plan.

Nous présentons aussi des maisons remarquables sans leur plan d’élévation, s'il n'est pas conservé aux archives municipales. Concernant la date de construction et le nom de l’architecte, si nous ne les avons pas identifiés dans les dossiers de la reconstruction conservés aux archives municipales, nous nous référons le cas échéant aux inscriptions des façades (année de la construction, signature de l’architecte) et à l’Inventaire du Patrimoine des Hauts-de-France.

Remarque : il est difficile de restituer la couleur des bleus d'architecte. Nous avons choisi en grande partie de les photographier en lumière naturelle plutôt que de les scanner : ainsi les plis des plans apparaissent.

source des plans, sauf mentions contraires : archives municipales.

partie 1 : noms d'architecte de Arend à Laville

 

Arend Eugène

1 rue Pasteur. Café Millon. Eugène Arend, architecte, 1923 (détail) - Avec  un bel exemple de rénovation en 2019 !
1 rue Pasteur. Café Millon. Eugène Arend, architecte, 1923 (détail) - Avec  un bel exemple de rénovation en 2019 !
1 rue Pasteur. Café Millon. Eugène Arend, architecte, 1923 (détail) - Avec  un bel exemple de rénovation en 2019 !
1 rue Pasteur. Café Millon. Eugène Arend, architecte, 1923 (détail) - Avec  un bel exemple de rénovation en 2019 !

1 rue Pasteur. Café Millon. Eugène Arend, architecte, 1923 (détail) - Avec un bel exemple de rénovation en 2019 !

Auger Paul

65 rue Saint-Aubert. Paul Auger, architecte, 1934 - Photo de juin 1922, source : médiathèque municipale.
65 rue Saint-Aubert. Paul Auger, architecte, 1934 - Photo de juin 1922, source : médiathèque municipale.
65 rue Saint-Aubert. Paul Auger, architecte, 1934 - Photo de juin 1922, source : médiathèque municipale.
65 rue Saint-Aubert. Paul Auger, architecte, 1934 - Photo de juin 1922, source : médiathèque municipale.

65 rue Saint-Aubert. Paul Auger, architecte, 1934 - Photo de juin 1922, source : médiathèque municipale.

Bailly P.

Voir les architectes associés :  "Courtois Alexandre, Bailly P., Montenot P."

Bailly V.

33 rue Ernestale, Chaussures Dressoir. V. Bailly (Paris), architecte, 1926.
33 rue Ernestale, Chaussures Dressoir. V. Bailly (Paris), architecte, 1926.

33 rue Ernestale, Chaussures Dressoir. V. Bailly (Paris), architecte, 1926.

Bardin E.

19 boulevard de la Liberté. E. Bardin (Lens), architecte (signature sur la façade).

 

Bétrémieux Maurice

26 boulevard Faidherbe. Maurice Bétrémieux, architecte, 1923 (inscriptions sur la façade).

 

5 et 7 place de la Vacquerie. Maurice Bétrémieux, architecte, d’après un plan de Pierre Paquet, 1925.
5 et 7 place de la Vacquerie. Maurice Bétrémieux, architecte, d’après un plan de Pierre Paquet, 1925.

5 et 7 place de la Vacquerie. Maurice Bétrémieux, architecte, d’après un plan de Pierre Paquet, 1925.

81 rue Saint-Aubert. Maurice Bétrémieux, architecte, 1926 (inscription sur la façade).

 

La quasi intégralité de la rue Jules-Guesde, 2 au 18 rue du Onze-Novembre, 44, 117, 123 et 125 rue du Temple. Maurice Bétrémieux , architecte. En photo : une des maisons de la rue Jules-Guesde.

 

4 rue Neuve-Saint-Etienne (Rohart-Courtin). Arsène Bical, architecte, 1923.
4 rue Neuve-Saint-Etienne (Rohart-Courtin). Arsène Bical, architecte, 1923.

4 rue Neuve-Saint-Etienne (Rohart-Courtin). Arsène Bical, architecte, 1923.

30 rue des Capucins

 

Binaux

Premier plan, 14 place de la Vacquerie, Binaux, architecte, 1923 - plan de 1923 (détail).
Premier plan, 14 place de la Vacquerie, Binaux, architecte, 1923 - plan de 1923 (détail).
Premier plan, 14 place de la Vacquerie, Binaux, architecte, 1923 - plan de 1923 (détail).
Premier plan, 14 place de la Vacquerie, Binaux, architecte, 1923 - plan de 1923 (détail).

Premier plan, 14 place de la Vacquerie, Binaux, architecte, 1923 - plan de 1923 (détail).

Boéry J.

35 boulevard Faidherbe et rue du Saumon. J Boéry & Cie, ingénieurs (Lille), 1922.
35 boulevard Faidherbe et rue du Saumon. J Boéry & Cie, ingénieurs (Lille), 1922.

35 boulevard Faidherbe et rue du Saumon. J Boéry & Cie, ingénieurs (Lille), 1922.

Boistel Gustave

Usine Rousseau, boulevard Faidherbe et rue du Crinchon prolongée (avenue des Droits-de-l’Homme). Gustave Boistel, architecte (Paris), 1922 (non conservé) - Photographie de l’usine Rousseau, sans date, source : fonds photographique de Rose-Marie Normand.
Usine Rousseau, boulevard Faidherbe et rue du Crinchon prolongée (avenue des Droits-de-l’Homme). Gustave Boistel, architecte (Paris), 1922 (non conservé) - Photographie de l’usine Rousseau, sans date, source : fonds photographique de Rose-Marie Normand.

Usine Rousseau, boulevard Faidherbe et rue du Crinchon prolongée (avenue des Droits-de-l’Homme). Gustave Boistel, architecte (Paris), 1922 (non conservé) - Photographie de l’usine Rousseau, sans date, source : fonds photographique de Rose-Marie Normand.

Bonhomme Marcel

Premier plan, Coopérative générale d’alimentation, rue des Baudets (Briquet-Tailliandier). Marcel Bonhomme, architecte, 1922.

 

30, 32, 34 rue Emile-Legrelle et rue des Baudets (Briquet-Tailliandier), Coopérative générale d’Arras et de l’Artois. Marcel Bonhomme, architecte, 1924 - rue Briquet-Tailliandier et rue Emile-Legrelle, Caisse primaire départementale assurances sociales. Marcel Bonhomme, architecte, 1932.
30, 32, 34 rue Emile-Legrelle et rue des Baudets (Briquet-Tailliandier), Coopérative générale d’Arras et de l’Artois. Marcel Bonhomme, architecte, 1924 - rue Briquet-Tailliandier et rue Emile-Legrelle, Caisse primaire départementale assurances sociales. Marcel Bonhomme, architecte, 1932.
30, 32, 34 rue Emile-Legrelle et rue des Baudets (Briquet-Tailliandier), Coopérative générale d’Arras et de l’Artois. Marcel Bonhomme, architecte, 1924 - rue Briquet-Tailliandier et rue Emile-Legrelle, Caisse primaire départementale assurances sociales. Marcel Bonhomme, architecte, 1932.
30, 32, 34 rue Emile-Legrelle et rue des Baudets (Briquet-Tailliandier), Coopérative générale d’Arras et de l’Artois. Marcel Bonhomme, architecte, 1924 - rue Briquet-Tailliandier et rue Emile-Legrelle, Caisse primaire départementale assurances sociales. Marcel Bonhomme, architecte, 1932.

30, 32, 34 rue Emile-Legrelle et rue des Baudets (Briquet-Tailliandier), Coopérative générale d’Arras et de l’Artois. Marcel Bonhomme, architecte, 1924 - rue Briquet-Tailliandier et rue Emile-Legrelle, Caisse primaire départementale assurances sociales. Marcel Bonhomme, architecte, 1932.

Premier plan, rue Pasteur et rue Ronville, Vin comestibles, épicerie Jailloux. Marcel Bonhomme, architecte, 1921 - rue Pasteur et rue Ronville, Epicerie, 1922.
Premier plan, rue Pasteur et rue Ronville, Vin comestibles, épicerie Jailloux. Marcel Bonhomme, architecte, 1921 - rue Pasteur et rue Ronville, Epicerie, 1922.
Premier plan, rue Pasteur et rue Ronville, Vin comestibles, épicerie Jailloux. Marcel Bonhomme, architecte, 1921 - rue Pasteur et rue Ronville, Epicerie, 1922.
Premier plan, rue Pasteur et rue Ronville, Vin comestibles, épicerie Jailloux. Marcel Bonhomme, architecte, 1921 - rue Pasteur et rue Ronville, Epicerie, 1922.

Premier plan, rue Pasteur et rue Ronville, Vin comestibles, épicerie Jailloux. Marcel Bonhomme, architecte, 1921 - rue Pasteur et rue Ronville, Epicerie, 1922.

46 rue Saint-Aubert, Objets d’art. Marcel Bonhomme, architecte, 1928.
46 rue Saint-Aubert, Objets d’art. Marcel Bonhomme, architecte, 1928.
46 rue Saint-Aubert, Objets d’art. Marcel Bonhomme, architecte, 1928.
46 rue Saint-Aubert, Objets d’art. Marcel Bonhomme, architecte, 1928.

46 rue Saint-Aubert, Objets d’art. Marcel Bonhomme, architecte, 1928.

46 rue Saint-Aubert. Marcel Bonhomme, architecte, 1928.

 

Bougis Lucien et Hurtaud Hector

22 rue Saint-Géry (Désiré-Delansorne). Lucien Bougis et Hector Hurtaud, (Neuilly-sur-Seine), architectes, 1922.
22 rue Saint-Géry (Désiré-Delansorne). Lucien Bougis et Hector Hurtaud, (Neuilly-sur-Seine), architectes, 1922.

22 rue Saint-Géry (Désiré-Delansorne). Lucien Bougis et Hector Hurtaud, (Neuilly-sur-Seine), architectes, 1922.

Bourse Marcel

Place de la Gare (Foch). Marcel Bourse, architecte (Paris), 1926 - Carte postale : collection privée - Photographie : Section photographique de l’armée / bibliothèque numérique de Lyon)
Place de la Gare (Foch). Marcel Bourse, architecte (Paris), 1926 - Carte postale : collection privée - Photographie : Section photographique de l’armée / bibliothèque numérique de Lyon)
Place de la Gare (Foch). Marcel Bourse, architecte (Paris), 1926 - Carte postale : collection privée - Photographie : Section photographique de l’armée / bibliothèque numérique de Lyon)
Place de la Gare (Foch). Marcel Bourse, architecte (Paris), 1926 - Carte postale : collection privée - Photographie : Section photographique de l’armée / bibliothèque numérique de Lyon)
Place de la Gare (Foch). Marcel Bourse, architecte (Paris), 1926 - Carte postale : collection privée - Photographie : Section photographique de l’armée / bibliothèque numérique de Lyon)
Place de la Gare (Foch). Marcel Bourse, architecte (Paris), 1926 - Carte postale : collection privée - Photographie : Section photographique de l’armée / bibliothèque numérique de Lyon)
Place de la Gare (Foch). Marcel Bourse, architecte (Paris), 1926 - Carte postale : collection privée - Photographie : Section photographique de l’armée / bibliothèque numérique de Lyon)

Place de la Gare (Foch). Marcel Bourse, architecte (Paris), 1926 - Carte postale : collection privée - Photographie : Section photographique de l’armée / bibliothèque numérique de Lyon)

7 rue Chanzy. Marcel Bourse, architecte, 1927 (détail).
7 rue Chanzy. Marcel Bourse, architecte, 1927 (détail).

7 rue Chanzy. Marcel Bourse, architecte, 1927 (détail).

Cagnault

Voir les architectes associés :  "Chevallier et Cagnault"

Chantriaux et Poinsot

10 rue des Grands-Vieziers. Chantriaux et Poinsot, architectes (source : Inventaire du Patrimoine des Hauts-de-France).

 

Chevalier et Cagnault

place de la Gare (Foch). E. Chevallier et R. Cagnault, architectes - Cartes postales : collection privée.
place de la Gare (Foch). E. Chevallier et R. Cagnault, architectes - Cartes postales : collection privée.
place de la Gare (Foch). E. Chevallier et R. Cagnault, architectes - Cartes postales : collection privée.
place de la Gare (Foch). E. Chevallier et R. Cagnault, architectes - Cartes postales : collection privée.
place de la Gare (Foch). E. Chevallier et R. Cagnault, architectes - Cartes postales : collection privée.

place de la Gare (Foch). E. Chevallier et R. Cagnault, architectes - Cartes postales : collection privée.

7 rue des Grands Vieziers. E. Chevallier et R. Cagnault, architectes, 1922.
7 rue des Grands Vieziers. E. Chevallier et R. Cagnault, architectes, 1922.

7 rue des Grands Vieziers. E. Chevallier et R. Cagnault, architectes, 1922.

6 rue de la Gouvernance. E. Chevallier et R. Cagnault, architectes, 1923, (inscriptions sur la façade) (réparation) – Photo d’époque, source : Arras sous les obus, Ed. Bloud et Gay, 1915.
6 rue de la Gouvernance. E. Chevallier et R. Cagnault, architectes, 1923, (inscriptions sur la façade) (réparation) – Photo d’époque, source : Arras sous les obus, Ed. Bloud et Gay, 1915.

6 rue de la Gouvernance. E. Chevallier et R. Cagnault, architectes, 1923, (inscriptions sur la façade) (réparation) – Photo d’époque, source : Arras sous les obus, Ed. Bloud et Gay, 1915.

 

36 rue Adam-de-la-Halle. E. Chevallier et R. Cagnault, architectes, 1925 (inscriptions sur la façade).

 

24 rue Noël-Tranin. E. Chevallier et R. Cagnault, architectes, 1925 (inscriptions sur la façade).

 

45 boulevard Faidherbe. E. Chevallier et R. Cagnault, architectes, 1926.
45 boulevard Faidherbe. E. Chevallier et R. Cagnault, architectes, 1926.

45 boulevard Faidherbe. E. Chevallier et R. Cagnault, architectes, 1926.

Clavier Paul

69 rue Saint-Aubert. Paul Clavier, architecte, 1921.
69 rue Saint-Aubert. Paul Clavier, architecte, 1921.

69 rue Saint-Aubert. Paul Clavier, architecte, 1921.

17 boulevard Faidherbe. Paul Clavier, architecte, 1922 (détail).
17 boulevard Faidherbe. Paul Clavier, architecte, 1922 (détail).

17 boulevard Faidherbe. Paul Clavier, architecte, 1922 (détail).

2 rue des Capucins. Paul Clavier, architecte, 1922.
2 rue des Capucins. Paul Clavier, architecte, 1922.

2 rue des Capucins. Paul Clavier, architecte, 1922.

19 rue Saint-Géry (Désiré-Delansorne), Grandes fabriques, Veuve Marchandise, Meubles artistiques. Paul Clavier, architecte, 1923.
19 rue Saint-Géry (Désiré-Delansorne), Grandes fabriques, Veuve Marchandise, Meubles artistiques. Paul Clavier, architecte, 1923.

19 rue Saint-Géry (Désiré-Delansorne), Grandes fabriques, Veuve Marchandise, Meubles artistiques. Paul Clavier, architecte, 1923.

Petit séminaire, rue Baudimont et Maître-Adam. Paul Clavier, architecte, 1925 - La caserne Monstesquiou, avant et après le conflit - La caserne Montesquiou était le Petit séminaire, confisqué en 1905 par la loi de séparation de l’Église et de l’État, à l’emplacement du lycée Baudimont actuel. Elle abritait des éléments du 33e RI en 1914. Après 1918 le diocèse en acheta les ruines pour y réinstaller le Petit séminaire et plus tard le centre scolaire. Le Petit séminaire a été détruit lors de la Seconde Guerre mondiale - Source des photos : archives municipales et bibliothèque numérique de Lyon, carte postale : collection privée.
Petit séminaire, rue Baudimont et Maître-Adam. Paul Clavier, architecte, 1925 - La caserne Monstesquiou, avant et après le conflit - La caserne Montesquiou était le Petit séminaire, confisqué en 1905 par la loi de séparation de l’Église et de l’État, à l’emplacement du lycée Baudimont actuel. Elle abritait des éléments du 33e RI en 1914. Après 1918 le diocèse en acheta les ruines pour y réinstaller le Petit séminaire et plus tard le centre scolaire. Le Petit séminaire a été détruit lors de la Seconde Guerre mondiale - Source des photos : archives municipales et bibliothèque numérique de Lyon, carte postale : collection privée.
Petit séminaire, rue Baudimont et Maître-Adam. Paul Clavier, architecte, 1925 - La caserne Monstesquiou, avant et après le conflit - La caserne Montesquiou était le Petit séminaire, confisqué en 1905 par la loi de séparation de l’Église et de l’État, à l’emplacement du lycée Baudimont actuel. Elle abritait des éléments du 33e RI en 1914. Après 1918 le diocèse en acheta les ruines pour y réinstaller le Petit séminaire et plus tard le centre scolaire. Le Petit séminaire a été détruit lors de la Seconde Guerre mondiale - Source des photos : archives municipales et bibliothèque numérique de Lyon, carte postale : collection privée.
Petit séminaire, rue Baudimont et Maître-Adam. Paul Clavier, architecte, 1925 - La caserne Monstesquiou, avant et après le conflit - La caserne Montesquiou était le Petit séminaire, confisqué en 1905 par la loi de séparation de l’Église et de l’État, à l’emplacement du lycée Baudimont actuel. Elle abritait des éléments du 33e RI en 1914. Après 1918 le diocèse en acheta les ruines pour y réinstaller le Petit séminaire et plus tard le centre scolaire. Le Petit séminaire a été détruit lors de la Seconde Guerre mondiale - Source des photos : archives municipales et bibliothèque numérique de Lyon, carte postale : collection privée.
Petit séminaire, rue Baudimont et Maître-Adam. Paul Clavier, architecte, 1925 - La caserne Monstesquiou, avant et après le conflit - La caserne Montesquiou était le Petit séminaire, confisqué en 1905 par la loi de séparation de l’Église et de l’État, à l’emplacement du lycée Baudimont actuel. Elle abritait des éléments du 33e RI en 1914. Après 1918 le diocèse en acheta les ruines pour y réinstaller le Petit séminaire et plus tard le centre scolaire. Le Petit séminaire a été détruit lors de la Seconde Guerre mondiale - Source des photos : archives municipales et bibliothèque numérique de Lyon, carte postale : collection privée.
Petit séminaire, rue Baudimont et Maître-Adam. Paul Clavier, architecte, 1925 - La caserne Monstesquiou, avant et après le conflit - La caserne Montesquiou était le Petit séminaire, confisqué en 1905 par la loi de séparation de l’Église et de l’État, à l’emplacement du lycée Baudimont actuel. Elle abritait des éléments du 33e RI en 1914. Après 1918 le diocèse en acheta les ruines pour y réinstaller le Petit séminaire et plus tard le centre scolaire. Le Petit séminaire a été détruit lors de la Seconde Guerre mondiale - Source des photos : archives municipales et bibliothèque numérique de Lyon, carte postale : collection privée.
Petit séminaire, rue Baudimont et Maître-Adam. Paul Clavier, architecte, 1925 - La caserne Monstesquiou, avant et après le conflit - La caserne Montesquiou était le Petit séminaire, confisqué en 1905 par la loi de séparation de l’Église et de l’État, à l’emplacement du lycée Baudimont actuel. Elle abritait des éléments du 33e RI en 1914. Après 1918 le diocèse en acheta les ruines pour y réinstaller le Petit séminaire et plus tard le centre scolaire. Le Petit séminaire a été détruit lors de la Seconde Guerre mondiale - Source des photos : archives municipales et bibliothèque numérique de Lyon, carte postale : collection privée.
Petit séminaire, rue Baudimont et Maître-Adam. Paul Clavier, architecte, 1925 - La caserne Monstesquiou, avant et après le conflit - La caserne Montesquiou était le Petit séminaire, confisqué en 1905 par la loi de séparation de l’Église et de l’État, à l’emplacement du lycée Baudimont actuel. Elle abritait des éléments du 33e RI en 1914. Après 1918 le diocèse en acheta les ruines pour y réinstaller le Petit séminaire et plus tard le centre scolaire. Le Petit séminaire a été détruit lors de la Seconde Guerre mondiale - Source des photos : archives municipales et bibliothèque numérique de Lyon, carte postale : collection privée.
Petit séminaire, rue Baudimont et Maître-Adam. Paul Clavier, architecte, 1925 - La caserne Monstesquiou, avant et après le conflit - La caserne Montesquiou était le Petit séminaire, confisqué en 1905 par la loi de séparation de l’Église et de l’État, à l’emplacement du lycée Baudimont actuel. Elle abritait des éléments du 33e RI en 1914. Après 1918 le diocèse en acheta les ruines pour y réinstaller le Petit séminaire et plus tard le centre scolaire. Le Petit séminaire a été détruit lors de la Seconde Guerre mondiale - Source des photos : archives municipales et bibliothèque numérique de Lyon, carte postale : collection privée.

Petit séminaire, rue Baudimont et Maître-Adam. Paul Clavier, architecte, 1925 - La caserne Monstesquiou, avant et après le conflit - La caserne Montesquiou était le Petit séminaire, confisqué en 1905 par la loi de séparation de l’Église et de l’État, à l’emplacement du lycée Baudimont actuel. Elle abritait des éléments du 33e RI en 1914. Après 1918 le diocèse en acheta les ruines pour y réinstaller le Petit séminaire et plus tard le centre scolaire. Le Petit séminaire a été détruit lors de la Seconde Guerre mondiale - Source des photos : archives municipales et bibliothèque numérique de Lyon, carte postale : collection privée.

26 boulevard de Strasbourg. Paul Clavier, architecte (source : Inventaire du Patrimoine des Hauts-de-France ; A. D. 10 R 10 / 5017)

 

69 rue Saint-Aubert. Paul Clavier, architecte.

 

Conchon A.

19 rue Pasteur. A. Conchon, architecte (signature sur la façade), 1922.

 

Place de la Gare (Foch). Louis Marie et Louis-Stanislas Cordonnier, architectes, 1928 - Cartes postales avant et après la guerre, source : collection privée - Photo de 1939 : Imperial War Graves Commission.
Place de la Gare (Foch). Louis Marie et Louis-Stanislas Cordonnier, architectes, 1928 - Cartes postales avant et après la guerre, source : collection privée - Photo de 1939 : Imperial War Graves Commission.
Place de la Gare (Foch). Louis Marie et Louis-Stanislas Cordonnier, architectes, 1928 - Cartes postales avant et après la guerre, source : collection privée - Photo de 1939 : Imperial War Graves Commission.
Place de la Gare (Foch). Louis Marie et Louis-Stanislas Cordonnier, architectes, 1928 - Cartes postales avant et après la guerre, source : collection privée - Photo de 1939 : Imperial War Graves Commission.
Place de la Gare (Foch). Louis Marie et Louis-Stanislas Cordonnier, architectes, 1928 - Cartes postales avant et après la guerre, source : collection privée - Photo de 1939 : Imperial War Graves Commission.
Place de la Gare (Foch). Louis Marie et Louis-Stanislas Cordonnier, architectes, 1928 - Cartes postales avant et après la guerre, source : collection privée - Photo de 1939 : Imperial War Graves Commission.

Place de la Gare (Foch). Louis Marie et Louis-Stanislas Cordonnier, architectes, 1928 - Cartes postales avant et après la guerre, source : collection privée - Photo de 1939 : Imperial War Graves Commission.

Cousin Ch.

42 rue de Cambrai, Ch. Cousin (Paris), architecte, 1924 (photo Camille Le Flem).
42 rue de Cambrai, Ch. Cousin (Paris), architecte, 1924 (photo Camille Le Flem).

42 rue de Cambrai, Ch. Cousin (Paris), architecte, 1924 (photo Camille Le Flem).

Courtois Alexandre, Bailly P., Montenot P.

Rue Esnestale et rue des Jésuites. Alexandre Courtois (Premier grand Prix de Rome), P. Bailly, P. Montenot, architectes, 1939 - Avec ces façades remarquables nous dépassons le cadre temporel de la Grande Reconstruction. Celle-ci à peine achevée, les destructions allèrent de nouveau meurtrir Arras...
Rue Esnestale et rue des Jésuites. Alexandre Courtois (Premier grand Prix de Rome), P. Bailly, P. Montenot, architectes, 1939 - Avec ces façades remarquables nous dépassons le cadre temporel de la Grande Reconstruction. Celle-ci à peine achevée, les destructions allèrent de nouveau meurtrir Arras...
Rue Esnestale et rue des Jésuites. Alexandre Courtois (Premier grand Prix de Rome), P. Bailly, P. Montenot, architectes, 1939 - Avec ces façades remarquables nous dépassons le cadre temporel de la Grande Reconstruction. Celle-ci à peine achevée, les destructions allèrent de nouveau meurtrir Arras...
Rue Esnestale et rue des Jésuites. Alexandre Courtois (Premier grand Prix de Rome), P. Bailly, P. Montenot, architectes, 1939 - Avec ces façades remarquables nous dépassons le cadre temporel de la Grande Reconstruction. Celle-ci à peine achevée, les destructions allèrent de nouveau meurtrir Arras...
Rue Esnestale et rue des Jésuites. Alexandre Courtois (Premier grand Prix de Rome), P. Bailly, P. Montenot, architectes, 1939 - Avec ces façades remarquables nous dépassons le cadre temporel de la Grande Reconstruction. Celle-ci à peine achevée, les destructions allèrent de nouveau meurtrir Arras...
Rue Esnestale et rue des Jésuites. Alexandre Courtois (Premier grand Prix de Rome), P. Bailly, P. Montenot, architectes, 1939 - Avec ces façades remarquables nous dépassons le cadre temporel de la Grande Reconstruction. Celle-ci à peine achevée, les destructions allèrent de nouveau meurtrir Arras...

Rue Esnestale et rue des Jésuites. Alexandre Courtois (Premier grand Prix de Rome), P. Bailly, P. Montenot, architectes, 1939 - Avec ces façades remarquables nous dépassons le cadre temporel de la Grande Reconstruction. Celle-ci à peine achevée, les destructions allèrent de nouveau meurtrir Arras...

Crevel E.

Voir les architectes associés :  "Decaux Paul et Crevel E."

Dauger Henri

13 rue de Lolliette. Henri Dauger, architecte, 1923.

 

Davrinche Paul

Voir aussi les architectes associés :  "Lacoste Jean et Davrinche Paul"

2, 4 boulevard Faidherbe et place de la Gare (Foch). Paul Davrinche, architecte, 1922.
2, 4 boulevard Faidherbe et place de la Gare (Foch). Paul Davrinche, architecte, 1922.

2, 4 boulevard Faidherbe et place de la Gare (Foch). Paul Davrinche, architecte, 1922.

63 rue du Commandant-Dumetz. Paul Davrinche, architecte, 1923.
63 rue du Commandant-Dumetz. Paul Davrinche, architecte, 1923.

63 rue du Commandant-Dumetz. Paul Davrinche, architecte, 1923.

4 rue des Balances. Paul Davrinche, architecte, 1923 (inscriptions sur la façade).

 

36 rue Michelet. Paul Davrinche, architecte (signature sur la façade).

 

rue Nungesser-et-Coli et rue de Saint-Quentin. Paul Davrinche, architecte (signature sur la façade).

 

Decaux Paul et Crevel Edouard

38 rue Ernestale. Paul Decaux et Edouard Crevel, architectes, (source : Mérimée), 1920.

 

24 rue de la Housse. Paul Decaux et Edouard Crevel, architectes, 1923.

 

Rue Héronval, Banque de France. Paul Decaux et E. Crevel, architectes (Arras et Paris), 1924 - Cartes postales : collection privée.
Rue Héronval, Banque de France. Paul Decaux et E. Crevel, architectes (Arras et Paris), 1924 - Cartes postales : collection privée.
Rue Héronval, Banque de France. Paul Decaux et E. Crevel, architectes (Arras et Paris), 1924 - Cartes postales : collection privée.
Rue Héronval, Banque de France. Paul Decaux et E. Crevel, architectes (Arras et Paris), 1924 - Cartes postales : collection privée.
Rue Héronval, Banque de France. Paul Decaux et E. Crevel, architectes (Arras et Paris), 1924 - Cartes postales : collection privée.

Rue Héronval, Banque de France. Paul Decaux et E. Crevel, architectes (Arras et Paris), 1924 - Cartes postales : collection privée.

Impasse Bachelet. Paul Decaux et Edouard Crevel, architectes, vers 1924.

 

2 rue Méaulens et 70 rue des Trois-Visages. Paul Decaux et Edouard Crevel, architectes, entre 1923 et 1926 (source : Inventaire du Patrimoine des Hauts-de-France) - 13 juin 1922 (photo d'époque en noir et blanc), source : médiathèque municipale -  8 juillet 1922, source : Collection Archives de la Planète - Musée Albert-Kahn/Département des Hauts-de-Seine, Frédéric Gadmer.
2 rue Méaulens et 70 rue des Trois-Visages. Paul Decaux et Edouard Crevel, architectes, entre 1923 et 1926 (source : Inventaire du Patrimoine des Hauts-de-France) - 13 juin 1922 (photo d'époque en noir et blanc), source : médiathèque municipale -  8 juillet 1922, source : Collection Archives de la Planète - Musée Albert-Kahn/Département des Hauts-de-Seine, Frédéric Gadmer.
2 rue Méaulens et 70 rue des Trois-Visages. Paul Decaux et Edouard Crevel, architectes, entre 1923 et 1926 (source : Inventaire du Patrimoine des Hauts-de-France) - 13 juin 1922 (photo d'époque en noir et blanc), source : médiathèque municipale -  8 juillet 1922, source : Collection Archives de la Planète - Musée Albert-Kahn/Département des Hauts-de-Seine, Frédéric Gadmer.
2 rue Méaulens et 70 rue des Trois-Visages. Paul Decaux et Edouard Crevel, architectes, entre 1923 et 1926 (source : Inventaire du Patrimoine des Hauts-de-France) - 13 juin 1922 (photo d'époque en noir et blanc), source : médiathèque municipale -  8 juillet 1922, source : Collection Archives de la Planète - Musée Albert-Kahn/Département des Hauts-de-Seine, Frédéric Gadmer.

2 rue Méaulens et 70 rue des Trois-Visages. Paul Decaux et Edouard Crevel, architectes, entre 1923 et 1926 (source : Inventaire du Patrimoine des Hauts-de-France) - 13 juin 1922 (photo d'époque en noir et blanc), source : médiathèque municipale - 8 juillet 1922, source : Collection Archives de la Planète - Musée Albert-Kahn/Département des Hauts-de-Seine, Frédéric Gadmer.

Demagny

Premier plan, rue Emile-Legrelle, Théâtre cinéma La Renaissance. Jules Déprez, architecte, 1920 - Source : fonds Bétons armés Hennebique. CNAM/SIAF/Cité de l'architecture et du patrimoine/Archives d'architecture du XXe siècle - Les corrections sur le plan sont: apportées par l’ingénieur et/ou l’entrepreneur. - Autorisation de construire en 1922, signature de l'architecte sur la façade : Demagny.
Premier plan, rue Emile-Legrelle, Théâtre cinéma La Renaissance. Jules Déprez, architecte, 1920 - Source : fonds Bétons armés Hennebique. CNAM/SIAF/Cité de l'architecture et du patrimoine/Archives d'architecture du XXe siècle - Les corrections sur le plan sont: apportées par l’ingénieur et/ou l’entrepreneur. - Autorisation de construire en 1922, signature de l'architecte sur la façade : Demagny.
Premier plan, rue Emile-Legrelle, Théâtre cinéma La Renaissance. Jules Déprez, architecte, 1920 - Source : fonds Bétons armés Hennebique. CNAM/SIAF/Cité de l'architecture et du patrimoine/Archives d'architecture du XXe siècle - Les corrections sur le plan sont: apportées par l’ingénieur et/ou l’entrepreneur. - Autorisation de construire en 1922, signature de l'architecte sur la façade : Demagny.
Premier plan, rue Emile-Legrelle, Théâtre cinéma La Renaissance. Jules Déprez, architecte, 1920 - Source : fonds Bétons armés Hennebique. CNAM/SIAF/Cité de l'architecture et du patrimoine/Archives d'architecture du XXe siècle - Les corrections sur le plan sont: apportées par l’ingénieur et/ou l’entrepreneur. - Autorisation de construire en 1922, signature de l'architecte sur la façade : Demagny.

Premier plan, rue Emile-Legrelle, Théâtre cinéma La Renaissance. Jules Déprez, architecte, 1920 - Source : fonds Bétons armés Hennebique. CNAM/SIAF/Cité de l'architecture et du patrimoine/Archives d'architecture du XXe siècle - Les corrections sur le plan sont: apportées par l’ingénieur et/ou l’entrepreneur. - Autorisation de construire en 1922, signature de l'architecte sur la façade : Demagny.

Demartiaux L.

Boulevard Schuman, Société anonyme d’éclairage et d’applications électriques. L. Demartiaux, architecte, 1920 – Source des bleus d’architecte : Archives nationales du monde du travail – plan d’élévation de la façade vers cour : Cité Nature.
Boulevard Schuman, Société anonyme d’éclairage et d’applications électriques. L. Demartiaux, architecte, 1920 – Source des bleus d’architecte : Archives nationales du monde du travail – plan d’élévation de la façade vers cour : Cité Nature.
Boulevard Schuman, Société anonyme d’éclairage et d’applications électriques. L. Demartiaux, architecte, 1920 – Source des bleus d’architecte : Archives nationales du monde du travail – plan d’élévation de la façade vers cour : Cité Nature.
Boulevard Schuman, Société anonyme d’éclairage et d’applications électriques. L. Demartiaux, architecte, 1920 – Source des bleus d’architecte : Archives nationales du monde du travail – plan d’élévation de la façade vers cour : Cité Nature.
Boulevard Schuman, Société anonyme d’éclairage et d’applications électriques. L. Demartiaux, architecte, 1920 – Source des bleus d’architecte : Archives nationales du monde du travail – plan d’élévation de la façade vers cour : Cité Nature.
Boulevard Schuman, Société anonyme d’éclairage et d’applications électriques. L. Demartiaux, architecte, 1920 – Source des bleus d’architecte : Archives nationales du monde du travail – plan d’élévation de la façade vers cour : Cité Nature.
Boulevard Schuman, Société anonyme d’éclairage et d’applications électriques. L. Demartiaux, architecte, 1920 – Source des bleus d’architecte : Archives nationales du monde du travail – plan d’élévation de la façade vers cour : Cité Nature.
Boulevard Schuman, Société anonyme d’éclairage et d’applications électriques. L. Demartiaux, architecte, 1920 – Source des bleus d’architecte : Archives nationales du monde du travail – plan d’élévation de la façade vers cour : Cité Nature.
Boulevard Schuman, Société anonyme d’éclairage et d’applications électriques. L. Demartiaux, architecte, 1920 – Source des bleus d’architecte : Archives nationales du monde du travail – plan d’élévation de la façade vers cour : Cité Nature.
Boulevard Schuman, Société anonyme d’éclairage et d’applications électriques. L. Demartiaux, architecte, 1920 – Source des bleus d’architecte : Archives nationales du monde du travail – plan d’élévation de la façade vers cour : Cité Nature.

Boulevard Schuman, Société anonyme d’éclairage et d’applications électriques. L. Demartiaux, architecte, 1920 – Source des bleus d’architecte : Archives nationales du monde du travail – plan d’élévation de la façade vers cour : Cité Nature.

Denglos André

rue Saint-Maurice et rue du Vert-Soufflet. André Denglos, architecte, 1937.
rue Saint-Maurice et rue du Vert-Soufflet. André Denglos, architecte, 1937.

rue Saint-Maurice et rue du Vert-Soufflet. André Denglos, architecte, 1937.

Denisse Ch.

11 rue Neuve-du-Rietz. Ch. Denisse, architecte (Hénin-Liétard, signature sur la façade).

 

Déprez Jules

Boulevard Faidherbe et rue Constant-Dutilleux. Jules Déprez, architecte, 1924, non conservé.

 

Dupont J. A.

premier plan, rue de la Gouvernance, S. J., J. A. Dupont, architecte, 1934 - premier plan, rue de la Gouvernance, Petit collège, J. A. Dupont, architecte, 1935 (détail) - Carte postale avant la guerre : collection privée.
premier plan, rue de la Gouvernance, S. J., J. A. Dupont, architecte, 1934 - premier plan, rue de la Gouvernance, Petit collège, J. A. Dupont, architecte, 1935 (détail) - Carte postale avant la guerre : collection privée.
premier plan, rue de la Gouvernance, S. J., J. A. Dupont, architecte, 1934 - premier plan, rue de la Gouvernance, Petit collège, J. A. Dupont, architecte, 1935 (détail) - Carte postale avant la guerre : collection privée.
premier plan, rue de la Gouvernance, S. J., J. A. Dupont, architecte, 1934 - premier plan, rue de la Gouvernance, Petit collège, J. A. Dupont, architecte, 1935 (détail) - Carte postale avant la guerre : collection privée.
premier plan, rue de la Gouvernance, S. J., J. A. Dupont, architecte, 1934 - premier plan, rue de la Gouvernance, Petit collège, J. A. Dupont, architecte, 1935 (détail) - Carte postale avant la guerre : collection privée.

premier plan, rue de la Gouvernance, S. J., J. A. Dupont, architecte, 1934 - premier plan, rue de la Gouvernance, Petit collège, J. A. Dupont, architecte, 1935 (détail) - Carte postale avant la guerre : collection privée.

Dupuis Paul

17 rue des Portes-Cochères. Paul Dupuis, architecte, (source : Inventaire du Patrimoine des Hauts-de-France), 1920.

 

Dupuis Paul et Picy Albert

10 Petite Place (Place des Héros). Paul Dupuis et Albert Picy, architectes, 1922.
10 Petite Place (Place des Héros). Paul Dupuis et Albert Picy, architectes, 1922.

10 Petite Place (Place des Héros). Paul Dupuis et Albert Picy, architectes, 1922.

7 rue Emile-Legrelle, Salle des ventes. Paul Dupuis et Albert Picy, architectes, 1922.
7 rue Emile-Legrelle, Salle des ventes. Paul Dupuis et Albert Picy, architectes, 1922.

7 rue Emile-Legrelle, Salle des ventes. Paul Dupuis et Albert Picy, architectes, 1922.

25 rue du Saumon. Paul Dupuis et Albert Picy, architectes, 1922 (détail).
25 rue du Saumon. Paul Dupuis et Albert Picy, architectes, 1922 (détail).

25 rue du Saumon. Paul Dupuis et Albert Picy, architectes, 1922 (détail).

13 rue des Grands-Vieziers. Paul Dupuis et Albert Picy, architectes, 1922.
13 rue des Grands-Vieziers. Paul Dupuis et Albert Picy, architectes, 1922.

13 rue des Grands-Vieziers. Paul Dupuis et Albert Picy, architectes, 1922.

6 rue Roger-Salengro. Paul Dupuis et Albert Picy, architectes, 1922 (inscriptions sur la façade).

 

Place de la Madeleine. Paul Dupuis et Albert Picy, architectes, 1923 - Photo d’époque, source : Section photographique de l’armée / bibliothèque numérique de Lyon - Carte postalce : collection privée.
Place de la Madeleine. Paul Dupuis et Albert Picy, architectes, 1923 - Photo d’époque, source : Section photographique de l’armée / bibliothèque numérique de Lyon - Carte postalce : collection privée.
Place de la Madeleine. Paul Dupuis et Albert Picy, architectes, 1923 - Photo d’époque, source : Section photographique de l’armée / bibliothèque numérique de Lyon - Carte postalce : collection privée.
Place de la Madeleine. Paul Dupuis et Albert Picy, architectes, 1923 - Photo d’époque, source : Section photographique de l’armée / bibliothèque numérique de Lyon - Carte postalce : collection privée.
Place de la Madeleine. Paul Dupuis et Albert Picy, architectes, 1923 - Photo d’époque, source : Section photographique de l’armée / bibliothèque numérique de Lyon - Carte postalce : collection privée.

Place de la Madeleine. Paul Dupuis et Albert Picy, architectes, 1923 - Photo d’époque, source : Section photographique de l’armée / bibliothèque numérique de Lyon - Carte postalce : collection privée.

40 Petite Place (Place des Héros). Paul Dupuis et Albert Picy, architectes, 1923.
40 Petite Place (Place des Héros). Paul Dupuis et Albert Picy, architectes, 1923.

40 Petite Place (Place des Héros). Paul Dupuis et Albert Picy, architectes, 1923.

Premier plan, 36 rue du Rietz. Paul Dupuis et Albert Picy, architectes, 1923 - 36 rue du Rietz (Alexandre-Georges). Paul Dupuis et Albert Picy, architetes (?), 1925.
Premier plan, 36 rue du Rietz. Paul Dupuis et Albert Picy, architectes, 1923 - 36 rue du Rietz (Alexandre-Georges). Paul Dupuis et Albert Picy, architetes (?), 1925.
Premier plan, 36 rue du Rietz. Paul Dupuis et Albert Picy, architectes, 1923 - 36 rue du Rietz (Alexandre-Georges). Paul Dupuis et Albert Picy, architetes (?), 1925.
Premier plan, 36 rue du Rietz. Paul Dupuis et Albert Picy, architectes, 1923 - 36 rue du Rietz (Alexandre-Georges). Paul Dupuis et Albert Picy, architetes (?), 1925.

Premier plan, 36 rue du Rietz. Paul Dupuis et Albert Picy, architectes, 1923 - 36 rue du Rietz (Alexandre-Georges). Paul Dupuis et Albert Picy, architetes (?), 1925.

Rue des Trois-Visages et rue de la Braderie. Paul Dupuis et Albert Picy, architectes, d’après un plan de Pierre Paquet, 1925 - Photographies en 1922, source : médiathèque municipale - le 31/08/1925, source : collection Jean-Claude Leclercq.
Rue des Trois-Visages et rue de la Braderie. Paul Dupuis et Albert Picy, architectes, d’après un plan de Pierre Paquet, 1925 - Photographies en 1922, source : médiathèque municipale - le 31/08/1925, source : collection Jean-Claude Leclercq.
Rue des Trois-Visages et rue de la Braderie. Paul Dupuis et Albert Picy, architectes, d’après un plan de Pierre Paquet, 1925 - Photographies en 1922, source : médiathèque municipale - le 31/08/1925, source : collection Jean-Claude Leclercq.
Rue des Trois-Visages et rue de la Braderie. Paul Dupuis et Albert Picy, architectes, d’après un plan de Pierre Paquet, 1925 - Photographies en 1922, source : médiathèque municipale - le 31/08/1925, source : collection Jean-Claude Leclercq.
Rue des Trois-Visages et rue de la Braderie. Paul Dupuis et Albert Picy, architectes, d’après un plan de Pierre Paquet, 1925 - Photographies en 1922, source : médiathèque municipale - le 31/08/1925, source : collection Jean-Claude Leclercq.

Rue des Trois-Visages et rue de la Braderie. Paul Dupuis et Albert Picy, architectes, d’après un plan de Pierre Paquet, 1925 - Photographies en 1922, source : médiathèque municipale - le 31/08/1925, source : collection Jean-Claude Leclercq.

11 rue Ernestale, Comptoir du Ménage. Paul Dupuis et Albert Picy, architectes, 1925 (détail).
11 rue Ernestale, Comptoir du Ménage. Paul Dupuis et Albert Picy, architectes, 1925 (détail).

11 rue Ernestale, Comptoir du Ménage. Paul Dupuis et Albert Picy, architectes, 1925 (détail).

 

11 rue des Portes-Cochères. Paul Dupuis et Albert Picy (source : Inventaire du Patrimoine des Hauts-de-France), 1925.

 

9 rue Ernestale. Paul Dupuis et Albert Picy, architectes, 1926 (détail).
9 rue Ernestale. Paul Dupuis et Albert Picy, architectes, 1926 (détail).

9 rue Ernestale. Paul Dupuis et Albert Picy, architectes, 1926 (détail).

13 rue Saint-Aubert, Maroquinerie. Paul Dupuis et Albert Picy, architectes, (?)1928 - On distingue sur cette carte postale d’avant-guerre la maison sise 13 rue Saint-Aubert (à l’angle de la rue Eugène Pottier), et qui sera alignée - Coeurs d'Arras, juin 1922, source : médiathèque municipale.
13 rue Saint-Aubert, Maroquinerie. Paul Dupuis et Albert Picy, architectes, (?)1928 - On distingue sur cette carte postale d’avant-guerre la maison sise 13 rue Saint-Aubert (à l’angle de la rue Eugène Pottier), et qui sera alignée - Coeurs d'Arras, juin 1922, source : médiathèque municipale.
13 rue Saint-Aubert, Maroquinerie. Paul Dupuis et Albert Picy, architectes, (?)1928 - On distingue sur cette carte postale d’avant-guerre la maison sise 13 rue Saint-Aubert (à l’angle de la rue Eugène Pottier), et qui sera alignée - Coeurs d'Arras, juin 1922, source : médiathèque municipale.
13 rue Saint-Aubert, Maroquinerie. Paul Dupuis et Albert Picy, architectes, (?)1928 - On distingue sur cette carte postale d’avant-guerre la maison sise 13 rue Saint-Aubert (à l’angle de la rue Eugène Pottier), et qui sera alignée - Coeurs d'Arras, juin 1922, source : médiathèque municipale.
13 rue Saint-Aubert, Maroquinerie. Paul Dupuis et Albert Picy, architectes, (?)1928 - On distingue sur cette carte postale d’avant-guerre la maison sise 13 rue Saint-Aubert (à l’angle de la rue Eugène Pottier), et qui sera alignée - Coeurs d'Arras, juin 1922, source : médiathèque municipale.

13 rue Saint-Aubert, Maroquinerie. Paul Dupuis et Albert Picy, architectes, (?)1928 - On distingue sur cette carte postale d’avant-guerre la maison sise 13 rue Saint-Aubert (à l’angle de la rue Eugène Pottier), et qui sera alignée - Coeurs d'Arras, juin 1922, source : médiathèque municipale.

Durant René

 

15 rue Baudimont. René Durant, architecte (source : Inventaire du Patrimoine des Hauts-de-France), 1923.

 

Rue Ronville et rue Emile-Legrelle.  Durant, architecte, 1927 - Ccarte postale : collection privée.
Rue Ronville et rue Emile-Legrelle.  Durant, architecte, 1927 - Ccarte postale : collection privée.
Rue Ronville et rue Emile-Legrelle.  Durant, architecte, 1927 - Ccarte postale : collection privée.
Rue Ronville et rue Emile-Legrelle.  Durant, architecte, 1927 - Ccarte postale : collection privée.

Rue Ronville et rue Emile-Legrelle. Durant, architecte, 1927 - Ccarte postale : collection privée.

 

12 place du Pont-de-Cité, Bar. René Durant, architecte, 1929, non conservé (détail).

 

Duval Paul

31 rue Saint-Géry (Désiré-Delansorne) et place Adolphe-Lenglet. Paul Duval, architecte 1929, (détail) - Comptoir du ménage, 13 juin 1922, source : médiathèque municipale.
31 rue Saint-Géry (Désiré-Delansorne) et place Adolphe-Lenglet. Paul Duval, architecte 1929, (détail) - Comptoir du ménage, 13 juin 1922, source : médiathèque municipale.
31 rue Saint-Géry (Désiré-Delansorne) et place Adolphe-Lenglet. Paul Duval, architecte 1929, (détail) - Comptoir du ménage, 13 juin 1922, source : médiathèque municipale.
31 rue Saint-Géry (Désiré-Delansorne) et place Adolphe-Lenglet. Paul Duval, architecte 1929, (détail) - Comptoir du ménage, 13 juin 1922, source : médiathèque municipale.

31 rue Saint-Géry (Désiré-Delansorne) et place Adolphe-Lenglet. Paul Duval, architecte 1929, (détail) - Comptoir du ménage, 13 juin 1922, source : médiathèque municipale.

Gérard Edmond

5 rue du 29 Juillet. Edmond Gérard, architecte , 1920, reconstruction (premier architecte : Anthony Agnès), (source : Inventaire du Patrimoine des Hauts-de-France).

 

Hauchard Louis

Rue Chanzy et rue Pasteur. Louis Hauchard, architecte, 1923.
Rue Chanzy et rue Pasteur. Louis Hauchard, architecte, 1923.

Rue Chanzy et rue Pasteur. Louis Hauchard, architecte, 1923.

Henri Gaston

60 rue Saint-Aubert, Nouveautés. Gaston Henri, architecte, 1930 (détail).
60 rue Saint-Aubert, Nouveautés. Gaston Henri, architecte, 1930 (détail).

60 rue Saint-Aubert, Nouveautés. Gaston Henri, architecte, 1930 (détail).

Henry

Voir les architectes associés :  "Laude, Lamarre, Henry "

Hurtaud Hector

Voir les architectes associés :  "Bougis Lucien et Hurtaud "

5 rue des Balances, Jean Lacoste et Paul Davrinche (sa maison), architectes, 1922. (plan : collection privée).
5 rue des Balances, Jean Lacoste et Paul Davrinche (sa maison), architectes, 1922. (plan : collection privée).

5 rue des Balances, Jean Lacoste et Paul Davrinche (sa maison), architectes, 1922. (plan : collection privée).

135 rue du Commandant-Dumetz, Jean Lacoste, architecte, 1922. (plan : collection privée).
135 rue du Commandant-Dumetz, Jean Lacoste, architecte, 1922. (plan : collection privée).

135 rue du Commandant-Dumetz, Jean Lacoste, architecte, 1922. (plan : collection privée).

 

20 boulevard de Strasbourg. Jean Lacoste, architecte, (source : Inventaire du Patrimoine des Hauts-de-France), 1922 (réparation).

 

8 boulevard de Strasbourg, Chenard, licorne, garage. Jean Lacoste, architecte, 1924, non conservé (détail).

 

14 boulevard de Strasbourg. Jean Lacoste, architecte, 1925.
14 boulevard de Strasbourg. Jean Lacoste, architecte, 1925.

14 boulevard de Strasbourg. Jean Lacoste, architecte, 1925.

17 rue Ernestale, Banque Nationale de Crédit. Jean Lacoste, architecte, 1926, non conservé.

 

25 rue Saint-Aubert, Fruits et primeurs. Jean Lacoste, architecte, 1926.
25 rue Saint-Aubert, Fruits et primeurs. Jean Lacoste, architecte, 1926.

25 rue Saint-Aubert, Fruits et primeurs. Jean Lacoste, architecte, 1926.

21 rue Saint-Aubert. Jean Lacoste, architecte, 1926 (détail).
21 rue Saint-Aubert. Jean Lacoste, architecte, 1926 (détail).

21 rue Saint-Aubert. Jean Lacoste, architecte, 1926 (détail).

40 rue Ernestale, Au parrain généreux. Jean Lacoste, architecte, 1926.
40 rue Ernestale, Au parrain généreux. Jean Lacoste, architecte, 1926.

40 rue Ernestale, Au parrain généreux. Jean Lacoste, architecte, 1926.

42 rue Saint-Aubert, Aux Elégantes. Jean Lacoste, architecte, 1926.
42 rue Saint-Aubert, Aux Elégantes. Jean Lacoste, architecte, 1926.

42 rue Saint-Aubert, Aux Elégantes. Jean Lacoste, architecte, 1926.

Laude, Lamarre, Henry

30 rue Méaulens. Laude, Lamarre, Henry, architectes, 1922 (détail).
30 rue Méaulens. Laude, Lamarre, Henry, architectes, 1922 (détail).

30 rue Méaulens. Laude, Lamarre, Henry, architectes, 1922 (détail).

35 rue Ernestale, Galeries Modernes. Sylvère Laville (Paris), architecte, 1923 - Photo 15 place du Théâtre vers 1913, source : archives municipales - Cartes postales : Archives départementales du Pas-de-Calais et collection privée.
35 rue Ernestale, Galeries Modernes. Sylvère Laville (Paris), architecte, 1923 - Photo 15 place du Théâtre vers 1913, source : archives municipales - Cartes postales : Archives départementales du Pas-de-Calais et collection privée.
35 rue Ernestale, Galeries Modernes. Sylvère Laville (Paris), architecte, 1923 - Photo 15 place du Théâtre vers 1913, source : archives municipales - Cartes postales : Archives départementales du Pas-de-Calais et collection privée.
35 rue Ernestale, Galeries Modernes. Sylvère Laville (Paris), architecte, 1923 - Photo 15 place du Théâtre vers 1913, source : archives municipales - Cartes postales : Archives départementales du Pas-de-Calais et collection privée.
35 rue Ernestale, Galeries Modernes. Sylvère Laville (Paris), architecte, 1923 - Photo 15 place du Théâtre vers 1913, source : archives municipales - Cartes postales : Archives départementales du Pas-de-Calais et collection privée.
35 rue Ernestale, Galeries Modernes. Sylvère Laville (Paris), architecte, 1923 - Photo 15 place du Théâtre vers 1913, source : archives municipales - Cartes postales : Archives départementales du Pas-de-Calais et collection privée.
35 rue Ernestale, Galeries Modernes. Sylvère Laville (Paris), architecte, 1923 - Photo 15 place du Théâtre vers 1913, source : archives municipales - Cartes postales : Archives départementales du Pas-de-Calais et collection privée.

35 rue Ernestale, Galeries Modernes. Sylvère Laville (Paris), architecte, 1923 - Photo 15 place du Théâtre vers 1913, source : archives municipales - Cartes postales : Archives départementales du Pas-de-Calais et collection privée.

Legrand Ch.

19 boulevard Faidherbe. Ch. Legrand, architecte (Paris), 1924.
19 boulevard Faidherbe. Ch. Legrand, architecte (Paris), 1924.

19 boulevard Faidherbe. Ch. Legrand, architecte (Paris), 1924.

suite partie 2 : noms d'architecte de Marchand à Wirton