Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La Grande Reconstruction, Arras, ville nouvelle !

La Grande Reconstruction, Arras, ville nouvelle !

Menu
Plans et maisons remarquables par noms d'architecte (M à W)

Plans et maisons remarquables par noms d'architecte (M à W)

partie 2 : noms d'architecte de Marchand à Wirton

 

Marchand P.

34 rue Ernestale. P. Marchand & Cie, ingénieurs-architectes (Paris et Arras), 1923.

 

Premier plan, 1 rue Saint-Aubert. Jean Lacoste, architecte, 1923 (détail) - 1 rue Saint-Aubert. Marchand, architecte (Arras et Paris), 1926 - Photographie de la Grande Reconstruction : collection du Musée des Beaux-Arts d'Arras.
Premier plan, 1 rue Saint-Aubert. Jean Lacoste, architecte, 1923 (détail) - 1 rue Saint-Aubert. Marchand, architecte (Arras et Paris), 1926 - Photographie de la Grande Reconstruction : collection du Musée des Beaux-Arts d'Arras.
Premier plan, 1 rue Saint-Aubert. Jean Lacoste, architecte, 1923 (détail) - 1 rue Saint-Aubert. Marchand, architecte (Arras et Paris), 1926 - Photographie de la Grande Reconstruction : collection du Musée des Beaux-Arts d'Arras.
Premier plan, 1 rue Saint-Aubert. Jean Lacoste, architecte, 1923 (détail) - 1 rue Saint-Aubert. Marchand, architecte (Arras et Paris), 1926 - Photographie de la Grande Reconstruction : collection du Musée des Beaux-Arts d'Arras.
Premier plan, 1 rue Saint-Aubert. Jean Lacoste, architecte, 1923 (détail) - 1 rue Saint-Aubert. Marchand, architecte (Arras et Paris), 1926 - Photographie de la Grande Reconstruction : collection du Musée des Beaux-Arts d'Arras.

Premier plan, 1 rue Saint-Aubert. Jean Lacoste, architecte, 1923 (détail) - 1 rue Saint-Aubert. Marchand, architecte (Arras et Paris), 1926 - Photographie de la Grande Reconstruction : collection du Musée des Beaux-Arts d'Arras.

Maréchal Victor

16 rue Saint-Géry (Désiré-Delansorne). Victor Maréchal, architecte, 1923.
16 rue Saint-Géry (Désiré-Delansorne). Victor Maréchal, architecte, 1923.

16 rue Saint-Géry (Désiré-Delansorne). Victor Maréchal, architecte, 1923.

11 rue Ronville, G. Prevost, Mercerie, confection, bonneterie . Victor Maréchal, architecte, 1924.
11 rue Ronville, G. Prevost, Mercerie, confection, bonneterie . Victor Maréchal, architecte, 1924.

11 rue Ronville, G. Prevost, Mercerie, confection, bonneterie . Victor Maréchal, architecte, 1924.

50 rue Saint-Géry (Désiré-Delansorne). Victor Maréchal, architecte, 1925 (détail) - Carte postale : collection privée.
50 rue Saint-Géry (Désiré-Delansorne). Victor Maréchal, architecte, 1925 (détail) - Carte postale : collection privée.
50 rue Saint-Géry (Désiré-Delansorne). Victor Maréchal, architecte, 1925 (détail) - Carte postale : collection privée.
50 rue Saint-Géry (Désiré-Delansorne). Victor Maréchal, architecte, 1925 (détail) - Carte postale : collection privée.

50 rue Saint-Géry (Désiré-Delansorne). Victor Maréchal, architecte, 1925 (détail) - Carte postale : collection privée.

71 rue de Doullens (avenue Kennedy). Victor Maréchal, architecte, 1933, conservé ? (détail).

 

Martel Henri

2 rue du Marché-au-Filé. Henri Martel, architecte, 1922 (détail) .
2 rue du Marché-au-Filé. Henri Martel, architecte, 1922 (détail) .

2 rue du Marché-au-Filé. Henri Martel, architecte, 1922 (détail) .

33 rue Désiré-Delansorne. Henry Martel, architecte, 1923.

 

Montenot P.

Voir aussi les architectes associés :  "Courtois Alexandre, Bailly P., Montenot P."

Premier plan, 18 place de la Vacquerie. Mégarès, architecte, 1929 - 18 place de la Vacquerie. Mégarès, architecte, 1929.
Premier plan, 18 place de la Vacquerie. Mégarès, architecte, 1929 - 18 place de la Vacquerie. Mégarès, architecte, 1929.
Premier plan, 18 place de la Vacquerie. Mégarès, architecte, 1929 - 18 place de la Vacquerie. Mégarès, architecte, 1929.
Premier plan, 18 place de la Vacquerie. Mégarès, architecte, 1929 - 18 place de la Vacquerie. Mégarès, architecte, 1929.

Premier plan, 18 place de la Vacquerie. Mégarès, architecte, 1929 - 18 place de la Vacquerie. Mégarès, architecte, 1929.

Mulard Maurice

Ecole maternelle Saint-Vaast (Séverine), façade principale. Maurice Mulard, architecte, 1923. (voir aussi l’article « Un édifice communal, l’école maternelle Saint-Vaast »)
Ecole maternelle Saint-Vaast (Séverine), façade principale. Maurice Mulard, architecte, 1923. (voir aussi l’article « Un édifice communal, l’école maternelle Saint-Vaast »)

Ecole maternelle Saint-Vaast (Séverine), façade principale. Maurice Mulard, architecte, 1923. (voir aussi l’article « Un édifice communal, l’école maternelle Saint-Vaast »)

38 rue Saint-Aubert, Denrées fermières. Maurice Mulard, architecte, 1926.
38 rue Saint-Aubert, Denrées fermières. Maurice Mulard, architecte, 1926.

38 rue Saint-Aubert, Denrées fermières. Maurice Mulard, architecte, 1926.

Normand Pierre

23 rue Ernestale, Fruits et primeurs. Pierre Normand, architecte, 1926 (détail).
23 rue Ernestale, Fruits et primeurs. Pierre Normand, architecte, 1926 (détail).

23 rue Ernestale, Fruits et primeurs. Pierre Normand, architecte, 1926 (détail).

6 rue Neuve-Saint-Etienne (Rohart-Courtin). Pierre Normand, architecte, 1929 (détail).
6 rue Neuve-Saint-Etienne (Rohart-Courtin). Pierre Normand, architecte, 1929 (détail).

6 rue Neuve-Saint-Etienne (Rohart-Courtin). Pierre Normand, architecte, 1929 (détail).

76 Petite Place, Pierre Paquet, architecte, 1922.
76 Petite Place, Pierre Paquet, architecte, 1922.

76 Petite Place, Pierre Paquet, architecte, 1922.

4 rue du Marché-au-Filet, Mon pietatis, Pierre Paquet, architecte, 1922.
4 rue du Marché-au-Filet, Mon pietatis, Pierre Paquet, architecte, 1922.

4 rue du Marché-au-Filet, Mon pietatis, Pierre Paquet, architecte, 1922.

Place de la Vacquerie, Librairie, Au Lion d’Or, Estaminet, Boulangerie. Pierre Paquet, architecte, 1924.
Place de la Vacquerie, Librairie, Au Lion d’Or, Estaminet, Boulangerie. Pierre Paquet, architecte, 1924.

Place de la Vacquerie, Librairie, Au Lion d’Or, Estaminet, Boulangerie. Pierre Paquet, architecte, 1924.

Paul Marcel

Premier plan, 30 rue Saint-Géry (Désiré-Delansorne). Chaussures Boursier Virel. Marcel Paul, architecte, 1923 et plan définitif (détail).
Premier plan, 30 rue Saint-Géry (Désiré-Delansorne). Chaussures Boursier Virel. Marcel Paul, architecte, 1923 et plan définitif (détail).
Premier plan, 30 rue Saint-Géry (Désiré-Delansorne). Chaussures Boursier Virel. Marcel Paul, architecte, 1923 et plan définitif (détail).
Premier plan, 30 rue Saint-Géry (Désiré-Delansorne). Chaussures Boursier Virel. Marcel Paul, architecte, 1923 et plan définitif (détail).

Premier plan, 30 rue Saint-Géry (Désiré-Delansorne). Chaussures Boursier Virel. Marcel Paul, architecte, 1923 et plan définitif (détail).

32 route de Lens (voie Notre-Dame-de-Lorette), Station service. Marcel Paul, architecte, 1934 (détail).
32 route de Lens (voie Notre-Dame-de-Lorette), Station service. Marcel Paul, architecte, 1934 (détail).

32 route de Lens (voie Notre-Dame-de-Lorette), Station service. Marcel Paul, architecte, 1934 (détail).

8 rue des Grands-Vieziers. Marcel Paul, architecte (sa maison), 1934.
8 rue des Grands-Vieziers. Marcel Paul, architecte (sa maison), 1934.

8 rue des Grands-Vieziers. Marcel Paul, architecte (sa maison), 1934.

Perrée, Legrand, Sallou

16 rue Saint-Aubert. André Perrée, A. Legrand, P. Sallou, architectes, 1924.

 

 27 rue Gambetta, hôtel du Commerce. Perrée, Legrand, Sallou, architectes, 1928 - Cartes postales : collection privée.
 27 rue Gambetta, hôtel du Commerce. Perrée, Legrand, Sallou, architectes, 1928 - Cartes postales : collection privée.
 27 rue Gambetta, hôtel du Commerce. Perrée, Legrand, Sallou, architectes, 1928 - Cartes postales : collection privée.
 27 rue Gambetta, hôtel du Commerce. Perrée, Legrand, Sallou, architectes, 1928 - Cartes postales : collection privée.
 27 rue Gambetta, hôtel du Commerce. Perrée, Legrand, Sallou, architectes, 1928 - Cartes postales : collection privée.
 27 rue Gambetta, hôtel du Commerce. Perrée, Legrand, Sallou, architectes, 1928 - Cartes postales : collection privée.
 27 rue Gambetta, hôtel du Commerce. Perrée, Legrand, Sallou, architectes, 1928 - Cartes postales : collection privée.
 27 rue Gambetta, hôtel du Commerce. Perrée, Legrand, Sallou, architectes, 1928 - Cartes postales : collection privée.
 27 rue Gambetta, hôtel du Commerce. Perrée, Legrand, Sallou, architectes, 1928 - Cartes postales : collection privée.
 27 rue Gambetta, hôtel du Commerce. Perrée, Legrand, Sallou, architectes, 1928 - Cartes postales : collection privée.
 27 rue Gambetta, hôtel du Commerce. Perrée, Legrand, Sallou, architectes, 1928 - Cartes postales : collection privée.
 27 rue Gambetta, hôtel du Commerce. Perrée, Legrand, Sallou, architectes, 1928 - Cartes postales : collection privée.

27 rue Gambetta, hôtel du Commerce. Perrée, Legrand, Sallou, architectes, 1928 - Cartes postales : collection privée.

Perrée André

4 rue des Grands-Vieziers. André Perrée architecte, 1927.
4 rue des Grands-Vieziers. André Perrée architecte, 1927.

4 rue des Grands-Vieziers. André Perrée architecte, 1927.

4 rue de Lille (Roger-Salengro), Ateliers pièces détachées Cagé. André Perrée, architecte, 1930.
4 rue de Lille (Roger-Salengro), Ateliers pièces détachées Cagé. André Perrée, architecte, 1930.

4 rue de Lille (Roger-Salengro), Ateliers pièces détachées Cagé. André Perrée, architecte, 1930.

Picy Albert

Voir aussi les architectes associés :  "Dupuis Paul et Picy Albert"

68 rue Saint-Aubert. Albert Picy, architecte, 1922 (détail).
68 rue Saint-Aubert. Albert Picy, architecte, 1922 (détail).

68 rue Saint-Aubert. Albert Picy, architecte, 1922 (détail).

Place du Tribunal (des Etats d’Artois) et Petite rue Saint-Géry. Albert Picy, architecte, 1923.
Place du Tribunal (des Etats d’Artois) et Petite rue Saint-Géry. Albert Picy, architecte, 1923.

Place du Tribunal (des Etats d’Artois) et Petite rue Saint-Géry. Albert Picy, architecte, 1923.

19 rue Saint-Aubert. Albert Picy, architecte, 1928. Prix ASSEMCA en 2000.
19 rue Saint-Aubert. Albert Picy, architecte, 1928. Prix ASSEMCA en 2000.

19 rue Saint-Aubert. Albert Picy, architecte, 1928. Prix ASSEMCA en 2000.

Pinsivy

Voir les architectes associés :  "Wallet et Pinsivy"

Pollet Oscar

12 rue des Balances. Oscar Pollet, architecte (signature sur la façade).

 

4 rue des Capucins. Oscar Pollet, architecte, 1922 - Cartes postales : collection privée. Cette maison a reçu le prix ASSEMCA 2020 pour sa rénovation.
4 rue des Capucins. Oscar Pollet, architecte, 1922 - Cartes postales : collection privée. Cette maison a reçu le prix ASSEMCA 2020 pour sa rénovation.
4 rue des Capucins. Oscar Pollet, architecte, 1922 - Cartes postales : collection privée. Cette maison a reçu le prix ASSEMCA 2020 pour sa rénovation.
4 rue des Capucins. Oscar Pollet, architecte, 1922 - Cartes postales : collection privée. Cette maison a reçu le prix ASSEMCA 2020 pour sa rénovation.
4 rue des Capucins. Oscar Pollet, architecte, 1922 - Cartes postales : collection privée. Cette maison a reçu le prix ASSEMCA 2020 pour sa rénovation.
4 rue des Capucins. Oscar Pollet, architecte, 1922 - Cartes postales : collection privée. Cette maison a reçu le prix ASSEMCA 2020 pour sa rénovation.

4 rue des Capucins. Oscar Pollet, architecte, 1922 - Cartes postales : collection privée. Cette maison a reçu le prix ASSEMCA 2020 pour sa rénovation.

39 rue Saint-Aubert, « Bières de l’Artois ». Oscar Pollet, architecte, 1922 (détail) - Photographie de 1922 : médiathèque municipale - Carte postale et photo d'époque : collection privée.
39 rue Saint-Aubert, « Bières de l’Artois ». Oscar Pollet, architecte, 1922 (détail) - Photographie de 1922 : médiathèque municipale - Carte postale et photo d'époque : collection privée.
39 rue Saint-Aubert, « Bières de l’Artois ». Oscar Pollet, architecte, 1922 (détail) - Photographie de 1922 : médiathèque municipale - Carte postale et photo d'époque : collection privée.
39 rue Saint-Aubert, « Bières de l’Artois ». Oscar Pollet, architecte, 1922 (détail) - Photographie de 1922 : médiathèque municipale - Carte postale et photo d'époque : collection privée.
39 rue Saint-Aubert, « Bières de l’Artois ». Oscar Pollet, architecte, 1922 (détail) - Photographie de 1922 : médiathèque municipale - Carte postale et photo d'époque : collection privée.
39 rue Saint-Aubert, « Bières de l’Artois ». Oscar Pollet, architecte, 1922 (détail) - Photographie de 1922 : médiathèque municipale - Carte postale et photo d'époque : collection privée.

39 rue Saint-Aubert, « Bières de l’Artois ». Oscar Pollet, architecte, 1922 (détail) - Photographie de 1922 : médiathèque municipale - Carte postale et photo d'époque : collection privée.

Rue des Portes-Cochères. Oscar Pollet, architecte, 1929.
Rue des Portes-Cochères. Oscar Pollet, architecte, 1929.

Rue des Portes-Cochères. Oscar Pollet, architecte, 1929.

47 rue Saint-Géry (Désiré-Delansorne). Oscar Pollet, architecte, 1930 - Photographie de l'angle des rue Saint-Géry (Désiré-Delansorne) et Gambetta, 1922, source : médiathèque municipale.
47 rue Saint-Géry (Désiré-Delansorne). Oscar Pollet, architecte, 1930 - Photographie de l'angle des rue Saint-Géry (Désiré-Delansorne) et Gambetta, 1922, source : médiathèque municipale.
47 rue Saint-Géry (Désiré-Delansorne). Oscar Pollet, architecte, 1930 - Photographie de l'angle des rue Saint-Géry (Désiré-Delansorne) et Gambetta, 1922, source : médiathèque municipale.
47 rue Saint-Géry (Désiré-Delansorne). Oscar Pollet, architecte, 1930 - Photographie de l'angle des rue Saint-Géry (Désiré-Delansorne) et Gambetta, 1922, source : médiathèque municipale.

47 rue Saint-Géry (Désiré-Delansorne). Oscar Pollet, architecte, 1930 - Photographie de l'angle des rue Saint-Géry (Désiré-Delansorne) et Gambetta, 1922, source : médiathèque municipale.

18 et 20 rue Saint-Aubert. Oscar Pollet, architecte, 1932.
18 et 20 rue Saint-Aubert. Oscar Pollet, architecte, 1932.

18 et 20 rue Saint-Aubert. Oscar Pollet, architecte, 1932.

63 rue Saint-Aubert, Ducatez, céramique couronnes. Oscar Pollet, architecte, 1932.
63 rue Saint-Aubert, Ducatez, céramique couronnes. Oscar Pollet, architecte, 1932.

63 rue Saint-Aubert, Ducatez, céramique couronnes. Oscar Pollet, architecte, 1932.

6 rue des Grands-Vieziers. Oscar Pollet, architecte, 1934.
6 rue des Grands-Vieziers. Oscar Pollet, architecte, 1934.

6 rue des Grands-Vieziers. Oscar Pollet, architecte, 1934.

13 boulevard de la Liberté. Oscar Pollet, architecte (signature sur la façade).

 

Pons Honoré

102 rue Saint-Aubert. Honoré Pons et Jules Febvre, architectes, 1921.
102 rue Saint-Aubert. Honoré Pons et Jules Febvre, architectes, 1921.

102 rue Saint-Aubert. Honoré Pons et Jules Febvre, architectes, 1921.

rue Saint-Aubert, Hôpital Saint-Jean, Services annexes. Jules Febvre, Honoré Pons, architectes, 1922, non conservé.

 

11 bis rue Gambetta (aujourd’hui n° 62), A la Fille d’Honneur. Honoré Pons, architecte, 1922.
11 bis rue Gambetta (aujourd’hui n° 62), A la Fille d’Honneur. Honoré Pons, architecte, 1922.

11 bis rue Gambetta (aujourd’hui n° 62), A la Fille d’Honneur. Honoré Pons, architecte, 1922.

11 rue de la Caisse d’Epargne. Honoré Pons, architecte (source : Inventaire du Patrimoine des Hauts-de-France), 1922 (réparation).

 

4 rue aux Foulons. Honoré Pons, architecte, 1923 (inscriptions sur la façade), réparation.

 

Premier plan, 15 place de la Vacquerie. Honoré Pons, architecte, 1924 - 15 place de la Vacquerie Coutellerie Caudron. Honoré Pons, architecte, 1925
Premier plan, 15 place de la Vacquerie. Honoré Pons, architecte, 1924 - 15 place de la Vacquerie Coutellerie Caudron. Honoré Pons, architecte, 1925
Premier plan, 15 place de la Vacquerie. Honoré Pons, architecte, 1924 - 15 place de la Vacquerie Coutellerie Caudron. Honoré Pons, architecte, 1925
Premier plan, 15 place de la Vacquerie. Honoré Pons, architecte, 1924 - 15 place de la Vacquerie Coutellerie Caudron. Honoré Pons, architecte, 1925

Premier plan, 15 place de la Vacquerie. Honoré Pons, architecte, 1924 - 15 place de la Vacquerie Coutellerie Caudron. Honoré Pons, architecte, 1925

4 place du Théâtre. Honoré Pons, architecte. (source : Inventaire du Patrimoine des Hauts-de-France), 1924 - Carte poste de l'Epicerie parisienne, première maison touchée par les bombardements, mai 1915, sources : médiathèque municipale  - Ministère de la Culture, Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, dist. RMN-GP - Courault / Archives départementales du Pas-de-Calais - médiathèque municipale - collection privée.
4 place du Théâtre. Honoré Pons, architecte. (source : Inventaire du Patrimoine des Hauts-de-France), 1924 - Carte poste de l'Epicerie parisienne, première maison touchée par les bombardements, mai 1915, sources : médiathèque municipale  - Ministère de la Culture, Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, dist. RMN-GP - Courault / Archives départementales du Pas-de-Calais - médiathèque municipale - collection privée.
4 place du Théâtre. Honoré Pons, architecte. (source : Inventaire du Patrimoine des Hauts-de-France), 1924 - Carte poste de l'Epicerie parisienne, première maison touchée par les bombardements, mai 1915, sources : médiathèque municipale  - Ministère de la Culture, Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, dist. RMN-GP - Courault / Archives départementales du Pas-de-Calais - médiathèque municipale - collection privée.
4 place du Théâtre. Honoré Pons, architecte. (source : Inventaire du Patrimoine des Hauts-de-France), 1924 - Carte poste de l'Epicerie parisienne, première maison touchée par les bombardements, mai 1915, sources : médiathèque municipale  - Ministère de la Culture, Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, dist. RMN-GP - Courault / Archives départementales du Pas-de-Calais - médiathèque municipale - collection privée.
4 place du Théâtre. Honoré Pons, architecte. (source : Inventaire du Patrimoine des Hauts-de-France), 1924 - Carte poste de l'Epicerie parisienne, première maison touchée par les bombardements, mai 1915, sources : médiathèque municipale  - Ministère de la Culture, Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, dist. RMN-GP - Courault / Archives départementales du Pas-de-Calais - médiathèque municipale - collection privée.
4 place du Théâtre. Honoré Pons, architecte. (source : Inventaire du Patrimoine des Hauts-de-France), 1924 - Carte poste de l'Epicerie parisienne, première maison touchée par les bombardements, mai 1915, sources : médiathèque municipale  - Ministère de la Culture, Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, dist. RMN-GP - Courault / Archives départementales du Pas-de-Calais - médiathèque municipale - collection privée.
4 place du Théâtre. Honoré Pons, architecte. (source : Inventaire du Patrimoine des Hauts-de-France), 1924 - Carte poste de l'Epicerie parisienne, première maison touchée par les bombardements, mai 1915, sources : médiathèque municipale  - Ministère de la Culture, Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, dist. RMN-GP - Courault / Archives départementales du Pas-de-Calais - médiathèque municipale - collection privée.
4 place du Théâtre. Honoré Pons, architecte. (source : Inventaire du Patrimoine des Hauts-de-France), 1924 - Carte poste de l'Epicerie parisienne, première maison touchée par les bombardements, mai 1915, sources : médiathèque municipale  - Ministère de la Culture, Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, dist. RMN-GP - Courault / Archives départementales du Pas-de-Calais - médiathèque municipale - collection privée.

4 place du Théâtre. Honoré Pons, architecte. (source : Inventaire du Patrimoine des Hauts-de-France), 1924 - Carte poste de l'Epicerie parisienne, première maison touchée par les bombardements, mai 1915, sources : médiathèque municipale - Ministère de la Culture, Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, dist. RMN-GP - Courault / Archives départementales du Pas-de-Calais - médiathèque municipale - collection privée.

11 place de la Vacquerie. Honoré Pons, architecte, d’après un plan de Pierre Paquet, 1924.
11 place de la Vacquerie. Honoré Pons, architecte, d’après un plan de Pierre Paquet, 1924.

11 place de la Vacquerie. Honoré Pons, architecte, d’après un plan de Pierre Paquet, 1924.

10 rue des Balances. Honoré Pons, architecte, 1925.
10 rue des Balances. Honoré Pons, architecte, 1925.

10 rue des Balances. Honoré Pons, architecte, 1925.

27 rue Ernestale . Honoré Pons, architecte, 1926.
27 rue Ernestale . Honoré Pons, architecte, 1926.
27 rue Ernestale . Honoré Pons, architecte, 1926.
27 rue Ernestale . Honoré Pons, architecte, 1926.

27 rue Ernestale . Honoré Pons, architecte, 1926.

5 rue de la Housse. Honoré Pons, architecte, (source : Inventaire du Patrimoine des Hauts-de-France), 1928.

 

Ray R.

17 rue des Fours. R. Ray, architecte, 1923 (inscriptions sur la façade).

 

Renard Jacques

40 rue Saint-Aubert. Renard Jacques, architecte, 1926.
40 rue Saint-Aubert. Renard Jacques, architecte, 1926.

40 rue Saint-Aubert. Renard Jacques, architecte, 1926.

angle de la rue du Temple et de la rue Alexandre Ribot, « Ronvyl-cinéma », Renard Jacques, architecte, 1934 (non conservé).
angle de la rue du Temple et de la rue Alexandre Ribot, « Ronvyl-cinéma », Renard Jacques, architecte, 1934 (non conservé).

angle de la rue du Temple et de la rue Alexandre Ribot, « Ronvyl-cinéma », Renard Jacques, architecte, 1934 (non conservé).

Rousseau Emile

Plans et maisons remarquables par noms d'architecte (M à W)
Plans et maisons remarquables par noms d'architecte (M à W)
Plans et maisons remarquables par noms d'architecte (M à W)
Plans et maisons remarquables par noms d'architecte (M à W)
Plans et maisons remarquables par noms d'architecte (M à W)

39 rue Gambetta (aujourd’hui le 8). Emile Rousseau, architecte, 1922 - Carte postale avant le conflit, librairie La vie profonde : source, médiathèque municipale – Carte postale contemporaine de la Grande Reconstruction : source, collection privée.

En recherchant cet immeuble, nous découvrons que la numérotation des années 1920 de la rue Gambetta n’est plus la même. Les numéros pairs et impairs sont inversés. Le dossier du plan indique le 39 rue Gambetta, Il s’agit aujourd’hui du numéro 8. De ce fait, aujourd’hui, toutes les maisons de l’axe formé par les rues Gambetta, Ernestale et Saint-Aubert ont leur numéro pair et impair du même côté.

Conseil Municipal du 30 novembre 1923 : « M. Le Maire indique les causes du retard apporté au numérotage des rues. Tous les propriétaires n’ont pas encore fait reconstruire leurs immeubles, et d’aucuns au lieu d’une grande maison en font deux ou trois de moindre importance. C’est afin de ne pas multiplier les numéros bis et ter, que le numérotage n’est pas encore fait.»

Le cas Léon Mopty-Paillet

42 rue Ernestale et 13 place du Théâtre, Café de la Paix. Emile Rousseau, architecte, 1926 - Le Café de la Paix était considéré par les Arrageois comme un lieu convivial et un point de rassemblement lors des festivités de la ville - Sources : collection privée, médiathèque municipale, archives départementales.
42 rue Ernestale et 13 place du Théâtre, Café de la Paix. Emile Rousseau, architecte, 1926 - Le Café de la Paix était considéré par les Arrageois comme un lieu convivial et un point de rassemblement lors des festivités de la ville - Sources : collection privée, médiathèque municipale, archives départementales.
42 rue Ernestale et 13 place du Théâtre, Café de la Paix. Emile Rousseau, architecte, 1926 - Le Café de la Paix était considéré par les Arrageois comme un lieu convivial et un point de rassemblement lors des festivités de la ville - Sources : collection privée, médiathèque municipale, archives départementales.
42 rue Ernestale et 13 place du Théâtre, Café de la Paix. Emile Rousseau, architecte, 1926 - Le Café de la Paix était considéré par les Arrageois comme un lieu convivial et un point de rassemblement lors des festivités de la ville - Sources : collection privée, médiathèque municipale, archives départementales.
42 rue Ernestale et 13 place du Théâtre, Café de la Paix. Emile Rousseau, architecte, 1926 - Le Café de la Paix était considéré par les Arrageois comme un lieu convivial et un point de rassemblement lors des festivités de la ville - Sources : collection privée, médiathèque municipale, archives départementales.
42 rue Ernestale et 13 place du Théâtre, Café de la Paix. Emile Rousseau, architecte, 1926 - Le Café de la Paix était considéré par les Arrageois comme un lieu convivial et un point de rassemblement lors des festivités de la ville - Sources : collection privée, médiathèque municipale, archives départementales.

42 rue Ernestale et 13 place du Théâtre, Café de la Paix. Emile Rousseau, architecte, 1926 - Le Café de la Paix était considéré par les Arrageois comme un lieu convivial et un point de rassemblement lors des festivités de la ville - Sources : collection privée, médiathèque municipale, archives départementales.

Roussel Ludovic

7 rue des Balances. Ludovic Roussel, architecte.
7 rue des Balances. Ludovic Roussel, architecte.

7 rue des Balances. Ludovic Roussel, architecte.

16 de Strasbourg. Ludovic Roussel, architecte, 1919 (inscriptions sur la façade) (il s'agit très probablement d'une restauration)

Nous apercevons cette maison sur ce cliché (mars 1918, source ECPAD).

 

10 rue Neuve-Saint-Etienne (Rohart-Courtin). Ludovic Roussel, architecte, 1921
10 rue Neuve-Saint-Etienne (Rohart-Courtin). Ludovic Roussel, architecte, 1921

10 rue Neuve-Saint-Etienne (Rohart-Courtin). Ludovic Roussel, architecte, 1921

21 rue Gambetta. Ludovic Roussel, architecte, 1923 (inscriptions sur la façade) - Photographie avant la guerre : collection Jean-Claude Leclercq - Carte postales : collection privée.
21 rue Gambetta. Ludovic Roussel, architecte, 1923 (inscriptions sur la façade) - Photographie avant la guerre : collection Jean-Claude Leclercq - Carte postales : collection privée.
21 rue Gambetta. Ludovic Roussel, architecte, 1923 (inscriptions sur la façade) - Photographie avant la guerre : collection Jean-Claude Leclercq - Carte postales : collection privée.
21 rue Gambetta. Ludovic Roussel, architecte, 1923 (inscriptions sur la façade) - Photographie avant la guerre : collection Jean-Claude Leclercq - Carte postales : collection privée.
21 rue Gambetta. Ludovic Roussel, architecte, 1923 (inscriptions sur la façade) - Photographie avant la guerre : collection Jean-Claude Leclercq - Carte postales : collection privée.

21 rue Gambetta. Ludovic Roussel, architecte, 1923 (inscriptions sur la façade) - Photographie avant la guerre : collection Jean-Claude Leclercq - Carte postales : collection privée.

15 rue Ernestale. Ludovic Roussel, architecte, 1923 (inscription sur la façade pour la date).

 

4 place de la Préfecture. Ludovic Roussel, architecte, 1925.
4 place de la Préfecture. Ludovic Roussel, architecte, 1925.

4 place de la Préfecture. Ludovic Roussel, architecte, 1925.

3 bis place du Marché-aux-Chevaux (Cour de Verdun). Ludovic Roussel, architecte, 1925.
3 bis place du Marché-aux-Chevaux (Cour de Verdun). Ludovic Roussel, architecte, 1925.
3 bis place du Marché-aux-Chevaux (Cour de Verdun). Ludovic Roussel, architecte, 1925.
3 bis place du Marché-aux-Chevaux (Cour de Verdun). Ludovic Roussel, architecte, 1925.

3 bis place du Marché-aux-Chevaux (Cour de Verdun). Ludovic Roussel, architecte, 1925.

48 rue Saint-Géry (Dérisé-Delansorne), D’Houwt Hautecoeur. Ludovic Roussel, architecte, 1926 (détail).
48 rue Saint-Géry (Dérisé-Delansorne), D’Houwt Hautecoeur. Ludovic Roussel, architecte, 1926 (détail).

48 rue Saint-Géry (Dérisé-Delansorne), D’Houwt Hautecoeur. Ludovic Roussel, architecte, 1926 (détail).

Angle de la rue Michelet et de l'impasse Michelet. Ludovic Roussel, architecte, 1928.
Angle de la rue Michelet et de l'impasse Michelet. Ludovic Roussel, architecte, 1928.
Angle de la rue Michelet et de l'impasse Michelet. Ludovic Roussel, architecte, 1928.
Angle de la rue Michelet et de l'impasse Michelet. Ludovic Roussel, architecte, 1928.
Angle de la rue Michelet et de l'impasse Michelet. Ludovic Roussel, architecte, 1928.
Angle de la rue Michelet et de l'impasse Michelet. Ludovic Roussel, architecte, 1928.

Angle de la rue Michelet et de l'impasse Michelet. Ludovic Roussel, architecte, 1928.

72 rue Saint-Aubert, Ouvrages de dames. Ludovic Roussel, architecte, 1928.
72 rue Saint-Aubert, Ouvrages de dames. Ludovic Roussel, architecte, 1928.

72 rue Saint-Aubert, Ouvrages de dames. Ludovic Roussel, architecte, 1928.

13 rue Ernestale, Boucherie Becar. Ludovic Roussel, architecte, 1926 (détail).
13 rue Ernestale, Boucherie Becar. Ludovic Roussel, architecte, 1926 (détail).

13 rue Ernestale, Boucherie Becar. Ludovic Roussel, architecte, 1926 (détail).

66 rue Saint-Aubert. Ludovic Roussel, architecte,  1928 (détail).
66 rue Saint-Aubert. Ludovic Roussel, architecte,  1928 (détail).

66 rue Saint-Aubert. Ludovic Roussel, architecte, 1928 (détail).

6, 8 et 10 rue des Teinturiers. Ludovic Roussel, architecte, 1925 - 6, 8 et 10 rue des Teinturiers, Sainte Madeleine. Ludovic Roussel, architecte, 1928 - Sur la phototographie datant de la Grande Guerre, les maisons concernées par ce plan se trouvent à droite de l’impasse, source :  ECPAD.
6, 8 et 10 rue des Teinturiers. Ludovic Roussel, architecte, 1925 - 6, 8 et 10 rue des Teinturiers, Sainte Madeleine. Ludovic Roussel, architecte, 1928 - Sur la phototographie datant de la Grande Guerre, les maisons concernées par ce plan se trouvent à droite de l’impasse, source :  ECPAD.
6, 8 et 10 rue des Teinturiers. Ludovic Roussel, architecte, 1925 - 6, 8 et 10 rue des Teinturiers, Sainte Madeleine. Ludovic Roussel, architecte, 1928 - Sur la phototographie datant de la Grande Guerre, les maisons concernées par ce plan se trouvent à droite de l’impasse, source :  ECPAD.
6, 8 et 10 rue des Teinturiers. Ludovic Roussel, architecte, 1925 - 6, 8 et 10 rue des Teinturiers, Sainte Madeleine. Ludovic Roussel, architecte, 1928 - Sur la phototographie datant de la Grande Guerre, les maisons concernées par ce plan se trouvent à droite de l’impasse, source :  ECPAD.
6, 8 et 10 rue des Teinturiers. Ludovic Roussel, architecte, 1925 - 6, 8 et 10 rue des Teinturiers, Sainte Madeleine. Ludovic Roussel, architecte, 1928 - Sur la phototographie datant de la Grande Guerre, les maisons concernées par ce plan se trouvent à droite de l’impasse, source :  ECPAD.

6, 8 et 10 rue des Teinturiers. Ludovic Roussel, architecte, 1925 - 6, 8 et 10 rue des Teinturiers, Sainte Madeleine. Ludovic Roussel, architecte, 1928 - Sur la phototographie datant de la Grande Guerre, les maisons concernées par ce plan se trouvent à droite de l’impasse, source : ECPAD.

Ruhlmann Albert

30 rue du Rietz (Alexandre-Georges), Etablissements Demailly. Albert Ruhlmann, architecte (Arras et Vincennes), 1927, non conservé (détail).

 

Sallou

Voir les architectes associés :  "Perrée, Legrand, Sallou"

Sourdeau Jean-Louis

5 rue des Fours, Jean Sourdeau, Architecte 1923 (source : Inventaire du Patrimoine des Hauts-de-France).

 

1 rue des Quatre-Crosses. Jean-Louis Sourdeau, architecte (signature sur la façade), 1923.

 

9 place du Théâtre. Jean-Louis Sourdeau, architecte (signature sur la façade), 1929 (source : Inventaire du Patrimoine des Hauts-de-France) - Cartes postales : collection privée.
9 place du Théâtre. Jean-Louis Sourdeau, architecte (signature sur la façade), 1929 (source : Inventaire du Patrimoine des Hauts-de-France) - Cartes postales : collection privée.
9 place du Théâtre. Jean-Louis Sourdeau, architecte (signature sur la façade), 1929 (source : Inventaire du Patrimoine des Hauts-de-France) - Cartes postales : collection privée.
9 place du Théâtre. Jean-Louis Sourdeau, architecte (signature sur la façade), 1929 (source : Inventaire du Patrimoine des Hauts-de-France) - Cartes postales : collection privée.

9 place du Théâtre. Jean-Louis Sourdeau, architecte (signature sur la façade), 1929 (source : Inventaire du Patrimoine des Hauts-de-France) - Cartes postales : collection privée.

Boulevard Faidherbe et rue Constant-Dutileux. Jean-Louis Sourdeau, architecte, 1929, non conservé.

Stevens Alphonse

6 Grand’ Place et rue du Cardinal. Alphonse Stevens, architecte (?) (Lille), 1930.
6 Grand’ Place et rue du Cardinal. Alphonse Stevens, architecte (?) (Lille), 1930.

6 Grand’ Place et rue du Cardinal. Alphonse Stevens, architecte (?) (Lille), 1930.

Teppe André et Lavanant Pierre

17 rue Saint-Géry (Désiré-Delansorne), Antiquaire Devos. André Teppe et Pierre Lavanant, architectes (Arras et Paris), 1925 (détail).
17 rue Saint-Géry (Désiré-Delansorne), Antiquaire Devos. André Teppe et Pierre Lavanant, architectes (Arras et Paris), 1925 (détail).

17 rue Saint-Géry (Désiré-Delansorne), Antiquaire Devos. André Teppe et Pierre Lavanant, architectes (Arras et Paris), 1925 (détail).

37 et 39 rue Saint-Géry (Désiré-Delansorne). André Teppe et Pierre Lavant, architectes, 1928 (détail) - Angle des rue Saint-Géry (Désiré-Delansorne) et Gambetta, 1922, source : médiathèque municipale.
37 et 39 rue Saint-Géry (Désiré-Delansorne). André Teppe et Pierre Lavant, architectes, 1928 (détail) - Angle des rue Saint-Géry (Désiré-Delansorne) et Gambetta, 1922, source : médiathèque municipale.
37 et 39 rue Saint-Géry (Désiré-Delansorne). André Teppe et Pierre Lavant, architectes, 1928 (détail) - Angle des rue Saint-Géry (Désiré-Delansorne) et Gambetta, 1922, source : médiathèque municipale.

37 et 39 rue Saint-Géry (Désiré-Delansorne). André Teppe et Pierre Lavant, architectes, 1928 (détail) - Angle des rue Saint-Géry (Désiré-Delansorne) et Gambetta, 1922, source : médiathèque municipale.

 41 rue Saint-Géry (Désiré-Delansorne), Devos Deligne, objets de piété. André Teppe et Pierre Lavant, architectes (Arras et Paris), 1929 (détail) - Angle des rue Saint-Géry (Désiré-Delansorne) et Gambetta, 1922, source : médiathèque municipale.
 41 rue Saint-Géry (Désiré-Delansorne), Devos Deligne, objets de piété. André Teppe et Pierre Lavant, architectes (Arras et Paris), 1929 (détail) - Angle des rue Saint-Géry (Désiré-Delansorne) et Gambetta, 1922, source : médiathèque municipale.
 41 rue Saint-Géry (Désiré-Delansorne), Devos Deligne, objets de piété. André Teppe et Pierre Lavant, architectes (Arras et Paris), 1929 (détail) - Angle des rue Saint-Géry (Désiré-Delansorne) et Gambetta, 1922, source : médiathèque municipale.
 41 rue Saint-Géry (Désiré-Delansorne), Devos Deligne, objets de piété. André Teppe et Pierre Lavant, architectes (Arras et Paris), 1929 (détail) - Angle des rue Saint-Géry (Désiré-Delansorne) et Gambetta, 1922, source : médiathèque municipale.

41 rue Saint-Géry (Désiré-Delansorne), Devos Deligne, objets de piété. André Teppe et Pierre Lavant, architectes (Arras et Paris), 1929 (détail) - Angle des rue Saint-Géry (Désiré-Delansorne) et Gambetta, 1922, source : médiathèque municipale.

Tétard

Voir les architectes associés :  "Tournier et Tétard"

Thiébaux

1 et 3 rue Baudimont. Thiébaux, architecte, 1924 - Photographie de mai 1922, source : médiathèque municipale.
1 et 3 rue Baudimont. Thiébaux, architecte, 1924 - Photographie de mai 1922, source : médiathèque municipale.
1 et 3 rue Baudimont. Thiébaux, architecte, 1924 - Photographie de mai 1922, source : médiathèque municipale.
1 et 3 rue Baudimont. Thiébaux, architecte, 1924 - Photographie de mai 1922, source : médiathèque municipale.
1 et 3 rue Baudimont. Thiébaux, architecte, 1924 - Photographie de mai 1922, source : médiathèque municipale.

1 et 3 rue Baudimont. Thiébaux, architecte, 1924 - Photographie de mai 1922, source : médiathèque municipale.

112 rue Frédéric-Degeorge, Thiébaux, architecte, 1925.
112 rue Frédéric-Degeorge, Thiébaux, architecte, 1925.

112 rue Frédéric-Degeorge, Thiébaux, architecte, 1925.

Tournier et Tétard

Rue de la Caisse-d’Epargne. Tournier et Tétard, architectes, 1922, non conservé - Source des photos : médiathèque, Musée des Beaux-Arts fonds Joseph Quentin, archives municipales.
Rue de la Caisse-d’Epargne. Tournier et Tétard, architectes, 1922, non conservé - Source des photos : médiathèque, Musée des Beaux-Arts fonds Joseph Quentin, archives municipales.
Rue de la Caisse-d’Epargne. Tournier et Tétard, architectes, 1922, non conservé - Source des photos : médiathèque, Musée des Beaux-Arts fonds Joseph Quentin, archives municipales.
Rue de la Caisse-d’Epargne. Tournier et Tétard, architectes, 1922, non conservé - Source des photos : médiathèque, Musée des Beaux-Arts fonds Joseph Quentin, archives municipales.
Rue de la Caisse-d’Epargne. Tournier et Tétard, architectes, 1922, non conservé - Source des photos : médiathèque, Musée des Beaux-Arts fonds Joseph Quentin, archives municipales.
Rue de la Caisse-d’Epargne. Tournier et Tétard, architectes, 1922, non conservé - Source des photos : médiathèque, Musée des Beaux-Arts fonds Joseph Quentin, archives municipales.
Rue de la Caisse-d’Epargne. Tournier et Tétard, architectes, 1922, non conservé - Source des photos : médiathèque, Musée des Beaux-Arts fonds Joseph Quentin, archives municipales.
Rue de la Caisse-d’Epargne. Tournier et Tétard, architectes, 1922, non conservé - Source des photos : médiathèque, Musée des Beaux-Arts fonds Joseph Quentin, archives municipales.
Rue de la Caisse-d’Epargne. Tournier et Tétard, architectes, 1922, non conservé - Source des photos : médiathèque, Musée des Beaux-Arts fonds Joseph Quentin, archives municipales.

Rue de la Caisse-d’Epargne. Tournier et Tétard, architectes, 1922, non conservé - Source des photos : médiathèque, Musée des Beaux-Arts fonds Joseph Quentin, archives municipales.

L’inauguration a eu lieu le 4 mars 1923.

« […] on y a employé la brique blanche et rouge et l’ensemble est rehaussé de mosaïque colorée dont l’émail avive encore les tons. […] les architectes y ont introduit, comme un rappel d’architecture orientale, la courbe des baies de la rotonde, et surtout la terrasse couronnée de merlons. […] pendant l’année 1933, près de 20 000 douches et 7000 bains y ont été donnés. » 1

1 - 1834 1934, centenaire de la Caisse d’Epargne d’Arras. Source : Médiathèque municipale

 

28 rue Saint-Michel, 1923. Rénovation en 2019.
28 rue Saint-Michel, 1923. Rénovation en 2019.
28 rue Saint-Michel, 1923. Rénovation en 2019.
28 rue Saint-Michel, 1923. Rénovation en 2019.

28 rue Saint-Michel, 1923. Rénovation en 2019.

Place du Théâtre et rue du Chaudron (Petit-Chaudron). Georges Trassoudaine et Jules Déprez, architectes, 1923 - Photographie des destructions, source : médiathèque municipale - Carte postale : collection privée.
Place du Théâtre et rue du Chaudron (Petit-Chaudron). Georges Trassoudaine et Jules Déprez, architectes, 1923 - Photographie des destructions, source : médiathèque municipale - Carte postale : collection privée.
Place du Théâtre et rue du Chaudron (Petit-Chaudron). Georges Trassoudaine et Jules Déprez, architectes, 1923 - Photographie des destructions, source : médiathèque municipale - Carte postale : collection privée.
Place du Théâtre et rue du Chaudron (Petit-Chaudron). Georges Trassoudaine et Jules Déprez, architectes, 1923 - Photographie des destructions, source : médiathèque municipale - Carte postale : collection privée.
Place du Théâtre et rue du Chaudron (Petit-Chaudron). Georges Trassoudaine et Jules Déprez, architectes, 1923 - Photographie des destructions, source : médiathèque municipale - Carte postale : collection privée.

Place du Théâtre et rue du Chaudron (Petit-Chaudron). Georges Trassoudaine et Jules Déprez, architectes, 1923 - Photographie des destructions, source : médiathèque municipale - Carte postale : collection privée.

4 boulevard Vauban. Georges Trassoudaine et Jules Déprez, architectes, 1923 (détail).
4 boulevard Vauban. Georges Trassoudaine et Jules Déprez, architectes, 1923 (détail).

4 boulevard Vauban. Georges Trassoudaine et Jules Déprez, architectes, 1923 (détail).

Rue du Crinchon. Georges Trassoudaine, architecte, 1923, non conservé.

 

Boulevard Faidherbe et rue Pasteur. Georges Trassoudaine, architecte, 1924.
Boulevard Faidherbe et rue Pasteur. Georges Trassoudaine, architecte, 1924.

Boulevard Faidherbe et rue Pasteur. Georges Trassoudaine, architecte, 1924.

12 rue du Saumon. Georges Trassoudaine, architecte, 1924 - Carte postale : collection privée.
12 rue du Saumon. Georges Trassoudaine, architecte, 1924 - Carte postale : collection privée.
12 rue du Saumon. Georges Trassoudaine, architecte, 1924 - Carte postale : collection privée.
12 rue du Saumon. Georges Trassoudaine, architecte, 1924 - Carte postale : collection privée.

12 rue du Saumon. Georges Trassoudaine, architecte, 1924 - Carte postale : collection privée.

34 boulevard Faidherbe. Georges Trassoudaine, architecte, 1924 (détail).
34 boulevard Faidherbe. Georges Trassoudaine, architecte, 1924 (détail).

34 boulevard Faidherbe. Georges Trassoudaine, architecte, 1924 (détail).

Premier plan, rue des Processions et rue du Crinchon. Georges Trassoudaine, architecte, 1924 - Rue des Processions et rue du Crinchon. Georges Trassoudaine, architecte, 1924.
Premier plan, rue des Processions et rue du Crinchon. Georges Trassoudaine, architecte, 1924 - Rue des Processions et rue du Crinchon. Georges Trassoudaine, architecte, 1924.
Premier plan, rue des Processions et rue du Crinchon. Georges Trassoudaine, architecte, 1924 - Rue des Processions et rue du Crinchon. Georges Trassoudaine, architecte, 1924.
Premier plan, rue des Processions et rue du Crinchon. Georges Trassoudaine, architecte, 1924 - Rue des Processions et rue du Crinchon. Georges Trassoudaine, architecte, 1924.

Premier plan, rue des Processions et rue du Crinchon. Georges Trassoudaine, architecte, 1924 - Rue des Processions et rue du Crinchon. Georges Trassoudaine, architecte, 1924.

Place de la Gare (Foch) et rue Chanzy. Georges Trassoudaine, architecte, 1925 - Cartes postales : collection privée - Photographie des destructions, source : médiathèque municipale.
Place de la Gare (Foch) et rue Chanzy. Georges Trassoudaine, architecte, 1925 - Cartes postales : collection privée - Photographie des destructions, source : médiathèque municipale.
Place de la Gare (Foch) et rue Chanzy. Georges Trassoudaine, architecte, 1925 - Cartes postales : collection privée - Photographie des destructions, source : médiathèque municipale.
Place de la Gare (Foch) et rue Chanzy. Georges Trassoudaine, architecte, 1925 - Cartes postales : collection privée - Photographie des destructions, source : médiathèque municipale.
Place de la Gare (Foch) et rue Chanzy. Georges Trassoudaine, architecte, 1925 - Cartes postales : collection privée - Photographie des destructions, source : médiathèque municipale.
Place de la Gare (Foch) et rue Chanzy. Georges Trassoudaine, architecte, 1925 - Cartes postales : collection privée - Photographie des destructions, source : médiathèque municipale.

Place de la Gare (Foch) et rue Chanzy. Georges Trassoudaine, architecte, 1925 - Cartes postales : collection privée - Photographie des destructions, source : médiathèque municipale.

28 place du Théâtre, La Maison bleue. Georges Trassoudaine, architecte, 1925.
28 place du Théâtre, La Maison bleue. Georges Trassoudaine, architecte, 1925.
28 place du Théâtre, La Maison bleue. Georges Trassoudaine, architecte, 1925.
28 place du Théâtre, La Maison bleue. Georges Trassoudaine, architecte, 1925.
28 place du Théâtre, La Maison bleue. Georges Trassoudaine, architecte, 1925.

28 place du Théâtre, La Maison bleue. Georges Trassoudaine, architecte, 1925.

31 rue Ernestale, Coin Parfumeur. Georges  Trassoudaine, architecte, 1926.
31 rue Ernestale, Coin Parfumeur. Georges  Trassoudaine, architecte, 1926.
31 rue Ernestale, Coin Parfumeur. Georges  Trassoudaine, architecte, 1926.
31 rue Ernestale, Coin Parfumeur. Georges  Trassoudaine, architecte, 1926.

31 rue Ernestale, Coin Parfumeur. Georges Trassoudaine, architecte, 1926.

64 rue Saint-Aubert, Café Dez, Georges Trassoudaine, architecte, 1926.
64 rue Saint-Aubert, Café Dez, Georges Trassoudaine, architecte, 1926.

64 rue Saint-Aubert, Café Dez, Georges Trassoudaine, architecte, 1926.

38 et 40 rue Saint-Géry (Désiré-Delansorne). Georges Trassoudaine, architecte, 1928 (détail) - Cartes postales : collection privée.
38 et 40 rue Saint-Géry (Désiré-Delansorne). Georges Trassoudaine, architecte, 1928 (détail) - Cartes postales : collection privée.
38 et 40 rue Saint-Géry (Désiré-Delansorne). Georges Trassoudaine, architecte, 1928 (détail) - Cartes postales : collection privée.
38 et 40 rue Saint-Géry (Désiré-Delansorne). Georges Trassoudaine, architecte, 1928 (détail) - Cartes postales : collection privée.
38 et 40 rue Saint-Géry (Désiré-Delansorne). Georges Trassoudaine, architecte, 1928 (détail) - Cartes postales : collection privée.

38 et 40 rue Saint-Géry (Désiré-Delansorne). Georges Trassoudaine, architecte, 1928 (détail) - Cartes postales : collection privée.

1 rue du Noble. Georges Trassoudaine, architecte, 1928.
1 rue du Noble. Georges Trassoudaine, architecte, 1928.

1 rue du Noble. Georges Trassoudaine, architecte, 1928.

46 rue Saint-Géry (Désiré-Delansorne). Georges Trassoudaine, architecte, 1928.
46 rue Saint-Géry (Désiré-Delansorne). Georges Trassoudaine, architecte, 1928.

46 rue Saint-Géry (Désiré-Delansorne). Georges Trassoudaine, architecte, 1928.

 8 rue Saint-Aubert. Georges Trassoudaine, architecte, 1929 - Photographie en 1922, avant l’alignement, source : médiathèque municipale.
 8 rue Saint-Aubert. Georges Trassoudaine, architecte, 1929 - Photographie en 1922, avant l’alignement, source : médiathèque municipale.
 8 rue Saint-Aubert. Georges Trassoudaine, architecte, 1929 - Photographie en 1922, avant l’alignement, source : médiathèque municipale.
 8 rue Saint-Aubert. Georges Trassoudaine, architecte, 1929 - Photographie en 1922, avant l’alignement, source : médiathèque municipale.

8 rue Saint-Aubert. Georges Trassoudaine, architecte, 1929 - Photographie en 1922, avant l’alignement, source : médiathèque municipale.

Boulevard de la Liberté, Société Artésienne de Force et Lumière. Georges Trassoudaine, architecte, 1930, non conservé.

 

Rue Constant-Dutilleux, La Villa. Georges Trassoudaine, architecte, 1930 (détail) - La Villa se situe à l’emplacement de l’ancienne usine électrique - Source de la carte postale : collection privée.
Rue Constant-Dutilleux, La Villa. Georges Trassoudaine, architecte, 1930 (détail) - La Villa se situe à l’emplacement de l’ancienne usine électrique - Source de la carte postale : collection privée.
Rue Constant-Dutilleux, La Villa. Georges Trassoudaine, architecte, 1930 (détail) - La Villa se situe à l’emplacement de l’ancienne usine électrique - Source de la carte postale : collection privée.

Rue Constant-Dutilleux, La Villa. Georges Trassoudaine, architecte, 1930 (détail) - La Villa se situe à l’emplacement de l’ancienne usine électrique - Source de la carte postale : collection privée.

Rue Saint-Géry (Désiré- Delansorne) et rue Gambetta, Chemiserie moderne. Georges Trassoudaine, architecte, 1930
Rue Saint-Géry (Désiré- Delansorne) et rue Gambetta, Chemiserie moderne. Georges Trassoudaine, architecte, 1930

Rue Saint-Géry (Désiré- Delansorne) et rue Gambetta, Chemiserie moderne. Georges Trassoudaine, architecte, 1930

Rue du Crinchon, Société artésienne de Force et Lumière. Georges Trassoudaine, architecte, 1932, non conservé.

 

Place de la Vacquerie, Pompes funèbres générales, administration centrale 66 Boul. Richard Lenoir Paris. Georges Trassoudaine, architecte, 1933 - Photographie d’avant-guerre de Joseph Quentin) - Carte postale, source : collection privée - Photo de 1922, source : médiathèque municipale.
Place de la Vacquerie, Pompes funèbres générales, administration centrale 66 Boul. Richard Lenoir Paris. Georges Trassoudaine, architecte, 1933 - Photographie d’avant-guerre de Joseph Quentin) - Carte postale, source : collection privée - Photo de 1922, source : médiathèque municipale.
Place de la Vacquerie, Pompes funèbres générales, administration centrale 66 Boul. Richard Lenoir Paris. Georges Trassoudaine, architecte, 1933 - Photographie d’avant-guerre de Joseph Quentin) - Carte postale, source : collection privée - Photo de 1922, source : médiathèque municipale.
Place de la Vacquerie, Pompes funèbres générales, administration centrale 66 Boul. Richard Lenoir Paris. Georges Trassoudaine, architecte, 1933 - Photographie d’avant-guerre de Joseph Quentin) - Carte postale, source : collection privée - Photo de 1922, source : médiathèque municipale.
Place de la Vacquerie, Pompes funèbres générales, administration centrale 66 Boul. Richard Lenoir Paris. Georges Trassoudaine, architecte, 1933 - Photographie d’avant-guerre de Joseph Quentin) - Carte postale, source : collection privée - Photo de 1922, source : médiathèque municipale.
Place de la Vacquerie, Pompes funèbres générales, administration centrale 66 Boul. Richard Lenoir Paris. Georges Trassoudaine, architecte, 1933 - Photographie d’avant-guerre de Joseph Quentin) - Carte postale, source : collection privée - Photo de 1922, source : médiathèque municipale.

Place de la Vacquerie, Pompes funèbres générales, administration centrale 66 Boul. Richard Lenoir Paris. Georges Trassoudaine, architecte, 1933 - Photographie d’avant-guerre de Joseph Quentin) - Carte postale, source : collection privée - Photo de 1922, source : médiathèque municipale.

13 rue Aristide-Briand. Georges Trassoudaine, architecte, 1935 (détail).
13 rue Aristide-Briand. Georges Trassoudaine, architecte, 1935 (détail).

13 rue Aristide-Briand. Georges Trassoudaine, architecte, 1935 (détail).

74 rue Saint-Aubert, Au Cœur d’Arras. Georges Trassoudaine, architecte, 1936. Il s'agit de la dernière maison alignée rue Saint-Aubert (détail)
74 rue Saint-Aubert, Au Cœur d’Arras. Georges Trassoudaine, architecte, 1936. Il s'agit de la dernière maison alignée rue Saint-Aubert (détail)

74 rue Saint-Aubert, Au Cœur d’Arras. Georges Trassoudaine, architecte, 1936. Il s'agit de la dernière maison alignée rue Saint-Aubert (détail)

48 et 50 rue Saint-Aubert. René Trubert, architecte (détail)  - Carte postale : collection privée.
48 et 50 rue Saint-Aubert. René Trubert, architecte (détail)  - Carte postale : collection privée.
48 et 50 rue Saint-Aubert. René Trubert, architecte (détail)  - Carte postale : collection privée.
48 et 50 rue Saint-Aubert. René Trubert, architecte (détail)  - Carte postale : collection privée.

48 et 50 rue Saint-Aubert. René Trubert, architecte (détail) - Carte postale : collection privée.

34 et 36 rue Saint-Aubert. René Trubert, architecte, 1926 (détail) - Source de la photo d'époque : médiathèque municipale.
34 et 36 rue Saint-Aubert. René Trubert, architecte, 1926 (détail) - Source de la photo d'époque : médiathèque municipale.
34 et 36 rue Saint-Aubert. René Trubert, architecte, 1926 (détail) - Source de la photo d'époque : médiathèque municipale.
34 et 36 rue Saint-Aubert. René Trubert, architecte, 1926 (détail) - Source de la photo d'époque : médiathèque municipale.

34 et 36 rue Saint-Aubert. René Trubert, architecte, 1926 (détail) - Source de la photo d'époque : médiathèque municipale.

10 rue Saint-Aubert, Librairie papeterie, H Cauvet, livres classiques.  René Trubert, architecte, 1928 - Sur la photographie datant de 1922, nous situons le 10 rue Saint-Aubert, avant les travaux d’alignement, source : médiathèque municipale.
10 rue Saint-Aubert, Librairie papeterie, H Cauvet, livres classiques.  René Trubert, architecte, 1928 - Sur la photographie datant de 1922, nous situons le 10 rue Saint-Aubert, avant les travaux d’alignement, source : médiathèque municipale.
10 rue Saint-Aubert, Librairie papeterie, H Cauvet, livres classiques.  René Trubert, architecte, 1928 - Sur la photographie datant de 1922, nous situons le 10 rue Saint-Aubert, avant les travaux d’alignement, source : médiathèque municipale.
10 rue Saint-Aubert, Librairie papeterie, H Cauvet, livres classiques.  René Trubert, architecte, 1928 - Sur la photographie datant de 1922, nous situons le 10 rue Saint-Aubert, avant les travaux d’alignement, source : médiathèque municipale.
10 rue Saint-Aubert, Librairie papeterie, H Cauvet, livres classiques.  René Trubert, architecte, 1928 - Sur la photographie datant de 1922, nous situons le 10 rue Saint-Aubert, avant les travaux d’alignement, source : médiathèque municipale.

10 rue Saint-Aubert, Librairie papeterie, H Cauvet, livres classiques. René Trubert, architecte, 1928 - Sur la photographie datant de 1922, nous situons le 10 rue Saint-Aubert, avant les travaux d’alignement, source : médiathèque municipale.

Wallet et Pinsivy

22 rue Saint-Nicolas (Wacquez-Glasson). Wallet et Pinsivy, architectes, 1924.
22 rue Saint-Nicolas (Wacquez-Glasson). Wallet et Pinsivy, architectes, 1924.

22 rue Saint-Nicolas (Wacquez-Glasson). Wallet et Pinsivy, architectes, 1924.

rue du Commandant-Dumetz. Wallet et Pinsivy, architectes, 1923 (détail) - Carte postale : collection privée.
rue du Commandant-Dumetz. Wallet et Pinsivy, architectes, 1923 (détail) - Carte postale : collection privée.
rue du Commandant-Dumetz. Wallet et Pinsivy, architectes, 1923 (détail) - Carte postale : collection privée.
rue du Commandant-Dumetz. Wallet et Pinsivy, architectes, 1923 (détail) - Carte postale : collection privée.

rue du Commandant-Dumetz. Wallet et Pinsivy, architectes, 1923 (détail) - Carte postale : collection privée.

Wigniolle

10 rue du Collège. A. Wigniolle, architecte (signature sur la façade).

Wirton Julien

14 rue Saint-Géry (Désiré-Delansorne). Julien Wirton, architecte, 1929.
14 rue Saint-Géry (Désiré-Delansorne). Julien Wirton, architecte, 1929.

14 rue Saint-Géry (Désiré-Delansorne). Julien Wirton, architecte, 1929.

Rue Saint-Géry (Désiré-Delansorne) et rue Jacques-le-Caron. Julien Wirton, architecte, d’après un plan de Pierre Paquet, 1931 (détail) - Photos d'époque : collection Jean-Claude Leclercq.
Rue Saint-Géry (Désiré-Delansorne) et rue Jacques-le-Caron. Julien Wirton, architecte, d’après un plan de Pierre Paquet, 1931 (détail) - Photos d'époque : collection Jean-Claude Leclercq.
Rue Saint-Géry (Désiré-Delansorne) et rue Jacques-le-Caron. Julien Wirton, architecte, d’après un plan de Pierre Paquet, 1931 (détail) - Photos d'époque : collection Jean-Claude Leclercq.
Rue Saint-Géry (Désiré-Delansorne) et rue Jacques-le-Caron. Julien Wirton, architecte, d’après un plan de Pierre Paquet, 1931 (détail) - Photos d'époque : collection Jean-Claude Leclercq.

Rue Saint-Géry (Désiré-Delansorne) et rue Jacques-le-Caron. Julien Wirton, architecte, d’après un plan de Pierre Paquet, 1931 (détail) - Photos d'époque : collection Jean-Claude Leclercq.

Grand’ Place et rue du Noble. Julien Wirton, architecte, 1933.
Grand’ Place et rue du Noble. Julien Wirton, architecte, 1933.

Grand’ Place et rue du Noble. Julien Wirton, architecte, 1933.

Rue des Grands-Vieziers et rue Ernest Delannoy, Maison des Mutuelles agricoles, 1935. Julien Wirton, architecte, 1935.
Rue des Grands-Vieziers et rue Ernest Delannoy, Maison des Mutuelles agricoles, 1935. Julien Wirton, architecte, 1935.

Rue des Grands-Vieziers et rue Ernest Delannoy, Maison des Mutuelles agricoles, 1935. Julien Wirton, architecte, 1935.

22 rue Saint-Aubert. Julien Wirton, architecte, 1942 (détail) - Avec cette façade nous dépassons le cadre temporel de la Grande Reconstruction. Celle-ci à peine achevée, les destructions allèrent de nouveau meurtrir Arras...
22 rue Saint-Aubert. Julien Wirton, architecte, 1942 (détail) - Avec cette façade nous dépassons le cadre temporel de la Grande Reconstruction. Celle-ci à peine achevée, les destructions allèrent de nouveau meurtrir Arras...

22 rue Saint-Aubert. Julien Wirton, architecte, 1942 (détail) - Avec cette façade nous dépassons le cadre temporel de la Grande Reconstruction. Celle-ci à peine achevée, les destructions allèrent de nouveau meurtrir Arras...

Maison recherche paternité : l'architecte n'est pas connu

8 rue du Mont-de-Piété, 1920 (inscription sur la façade).

 

7 rue Adam-de-la-Halle, vers 1921 (source : Inventaire du Patrimoine des Hauts-de-France).

 

16 rue Ernestale, 1922.

 

28 rue Delansorne, 1922.

 

2 rue Ernestale, 1922 (réparation).

 

56 rue Gambetta, 1922 (restauration).

 

26 place de la Vacquerie, Estaminet, 1922 - Photo d’époque, 20 juin 1922, source : médiathèque municipale.
26 place de la Vacquerie, Estaminet, 1922 - Photo d’époque, 20 juin 1922, source : médiathèque municipale.
26 place de la Vacquerie, Estaminet, 1922 - Photo d’époque, 20 juin 1922, source : médiathèque municipale.
26 place de la Vacquerie, Estaminet, 1922 - Photo d’époque, 20 juin 1922, source : médiathèque municipale.

26 place de la Vacquerie, Estaminet, 1922 - Photo d’époque, 20 juin 1922, source : médiathèque municipale.

10 et 12 rue des Porteurs, 1922 (détail).
10 et 12 rue des Porteurs, 1922 (détail).

10 et 12 rue des Porteurs, 1922 (détail).

2 et 6 rue de Justice, 1923.
2 et 6 rue de Justice, 1923.

2 et 6 rue de Justice, 1923.

4 rue du Saumon, 1922.

 

7 rue Baudimont, après 1923 (source : Inventaire du Patrimoine des Hauts-de-France) - Photo de mai 1922, source : médiathèque municipale.
7 rue Baudimont, après 1923 (source : Inventaire du Patrimoine des Hauts-de-France) - Photo de mai 1922, source : médiathèque municipale.

7 rue Baudimont, après 1923 (source : Inventaire du Patrimoine des Hauts-de-France) - Photo de mai 1922, source : médiathèque municipale.

 

23 rue Saint-Aubert. Gabriel Laporte, architecte, 1924 (ravalement de façade).

 

Brasserie Hannebicque, rue des Portes-Cochères, 1924 - La brasserie Hannecbique, sans date : collection privée.
Brasserie Hannebicque, rue des Portes-Cochères, 1924 - La brasserie Hannecbique, sans date : collection privée.

Brasserie Hannebicque, rue des Portes-Cochères, 1924 - La brasserie Hannecbique, sans date : collection privée.

12 place de la Vacquerie, après 1925.

 

3 rue Eugène-Pottier, après 1925 (source : Inventaire du Patrimoine des Hauts-de-France).

 

37 rue Michelet, 1925.

 

17 rue Saint-Aubert, 1926.

 

76 rue de Grigny, vers 1926, (source : Inventaire du Patrimoine des Hauts-de-France).

 

6 rue Saint-Aubert, Chapellerie, 1927 (détail).
6 rue Saint-Aubert, Chapellerie, 1927 (détail).

6 rue Saint-Aubert, Chapellerie, 1927 (détail).

Ecole Jean-Jaurès, 3 avenue Jean-Jaurès, vers 1927 (source : Inventaire du Patrimoine des Hauts-de-France).

 

10 rue Désiré-Delansorne, après novembre 1928 (déduction de la date d’après d’une photo) - Photo avant le conflit, source : médiathèque municipale.
10 rue Désiré-Delansorne, après novembre 1928 (déduction de la date d’après d’une photo) - Photo avant le conflit, source : médiathèque municipale.

10 rue Désiré-Delansorne, après novembre 1928 (déduction de la date d’après d’une photo) - Photo avant le conflit, source : médiathèque municipale.

Premier plan, 44 rue Saint-Aubert, Horlogerie - 44 rue Saint-Aubert, 1928 (détail) - Photo d’époque, 1922, source : médiathèque d’Arras. Il est difficile de déterminer avec précision la numérotation des maisons situées à gauche de la photographie. Cependant la construction antérieure à cet immeuble se situe dans les premières maisons après la publicité « savon pour la barbe ».
Premier plan, 44 rue Saint-Aubert, Horlogerie - 44 rue Saint-Aubert, 1928 (détail) - Photo d’époque, 1922, source : médiathèque d’Arras. Il est difficile de déterminer avec précision la numérotation des maisons situées à gauche de la photographie. Cependant la construction antérieure à cet immeuble se situe dans les premières maisons après la publicité « savon pour la barbe ».
Premier plan, 44 rue Saint-Aubert, Horlogerie - 44 rue Saint-Aubert, 1928 (détail) - Photo d’époque, 1922, source : médiathèque d’Arras. Il est difficile de déterminer avec précision la numérotation des maisons situées à gauche de la photographie. Cependant la construction antérieure à cet immeuble se situe dans les premières maisons après la publicité « savon pour la barbe ».
Premier plan, 44 rue Saint-Aubert, Horlogerie - 44 rue Saint-Aubert, 1928 (détail) - Photo d’époque, 1922, source : médiathèque d’Arras. Il est difficile de déterminer avec précision la numérotation des maisons situées à gauche de la photographie. Cependant la construction antérieure à cet immeuble se situe dans les premières maisons après la publicité « savon pour la barbe ».
Premier plan, 44 rue Saint-Aubert, Horlogerie - 44 rue Saint-Aubert, 1928 (détail) - Photo d’époque, 1922, source : médiathèque d’Arras. Il est difficile de déterminer avec précision la numérotation des maisons situées à gauche de la photographie. Cependant la construction antérieure à cet immeuble se situe dans les premières maisons après la publicité « savon pour la barbe ».

Premier plan, 44 rue Saint-Aubert, Horlogerie - 44 rue Saint-Aubert, 1928 (détail) - Photo d’époque, 1922, source : médiathèque d’Arras. Il est difficile de déterminer avec précision la numérotation des maisons situées à gauche de la photographie. Cependant la construction antérieure à cet immeuble se situe dans les premières maisons après la publicité « savon pour la barbe ».

 25 rue Pasteur, 1929 (inscription sur la façade). Prix ASSEMCA en 2015 - Garage Schlosser, l’automobile est une Rosengart, source : collection privée.
 25 rue Pasteur, 1929 (inscription sur la façade). Prix ASSEMCA en 2015 - Garage Schlosser, l’automobile est une Rosengart, source : collection privée.
 25 rue Pasteur, 1929 (inscription sur la façade). Prix ASSEMCA en 2015 - Garage Schlosser, l’automobile est une Rosengart, source : collection privée.

25 rue Pasteur, 1929 (inscription sur la façade). Prix ASSEMCA en 2015 - Garage Schlosser, l’automobile est une Rosengart, source : collection privée.

 

6 rue du Presbytère-Saint-Nicolas, 1930.

 

12 rue des Trois-Visages, 1931 - Sources : photo de 1922,  médiathèque municipale ; Ministère de la Culture (France) – Médiathèque de l'architecture et du patrimoine – Diffusion RMN.
12 rue des Trois-Visages, 1931 - Sources : photo de 1922,  médiathèque municipale ; Ministère de la Culture (France) – Médiathèque de l'architecture et du patrimoine – Diffusion RMN.
12 rue des Trois-Visages, 1931 - Sources : photo de 1922,  médiathèque municipale ; Ministère de la Culture (France) – Médiathèque de l'architecture et du patrimoine – Diffusion RMN.
12 rue des Trois-Visages, 1931 - Sources : photo de 1922,  médiathèque municipale ; Ministère de la Culture (France) – Médiathèque de l'architecture et du patrimoine – Diffusion RMN.
12 rue des Trois-Visages, 1931 - Sources : photo de 1922,  médiathèque municipale ; Ministère de la Culture (France) – Médiathèque de l'architecture et du patrimoine – Diffusion RMN.

12 rue des Trois-Visages, 1931 - Sources : photo de 1922, médiathèque municipale ; Ministère de la Culture (France) – Médiathèque de l'architecture et du patrimoine – Diffusion RMN.

7 rue du Cardinal. 1931 (source : Inventaire du Patrimoine des Hauts-de-France).

 

116 rue Gustave-Colin, vers 1932, (source : Inventaire du Patrimoine des Hauts-de-France).

 

17 bis rue Alexis-Hallette, maison dite « Villa le Nid », vers 1932 (source : Inventaire du Patrimoine des Hauts-de-France).

 

14 rue Paul-Doumer, Etablissements Leibowitz, 1933 (détail) - Photo d'époque, 8 juin 1922, source : médiathèque municipale.
14 rue Paul-Doumer, Etablissements Leibowitz, 1933 (détail) - Photo d'époque, 8 juin 1922, source : médiathèque municipale.
14 rue Paul-Doumer, Etablissements Leibowitz, 1933 (détail) - Photo d'époque, 8 juin 1922, source : médiathèque municipale.

14 rue Paul-Doumer, Etablissements Leibowitz, 1933 (détail) - Photo d'époque, 8 juin 1922, source : médiathèque municipale.

8 rue Méaulens, 1934.
8 rue Méaulens, 1934.

8 rue Méaulens, 1934.

10 rue Gambetta, 1934 (détail)10 rue Gambetta, 1934 (détail).
10 rue Gambetta, 1934 (détail)10 rue Gambetta, 1934 (détail).

10 rue Gambetta, 1934 (détail)10 rue Gambetta, 1934 (détail).

31 bis rue du Commandant-Dumetz, vers 1934 (source : Inventaire du Patrimoine des Hauts-de-France).

 

11 rue de la République, 1935 (détail).
11 rue de la République, 1935 (détail).

11 rue de la République, 1935 (détail).

34 rue du Onze-Novembre, 1935 (source : Inventaire du Patrimoine des Hauts-de-France).

 

2 rue Camille-Corot, vers 1936 (source : Inventaire du Patrimoine des Hauts-de-France).

 

Angle des rues Georges-Sangnier et des Hochettes, 1936 (d’après la propriétaire). Cette maison est le plagiat de la villa Cendrillon (2 boulevard Daloz, Le Touquet) construite par Louis Quételart !
Villa Cendrillon, 2 boulevard Daloz, Le Touquet, Louis Quételart, architecte, 1927.

 

L'architecte et la date de construction ne sont pas connus.

Nous n'avons trouvé aucune indication sur ces maisons remarquables (date de construction, nom de l'architecte), mais nous supposons qu'elles sont contemporaines de la Grande Reconstruction.

 

 

 

 

 

A gauche sur cette carte postale : la maison sise 102 bis rue Emile-Zola (à l'angle de la rue de Saint-Quentin) - (source : collection privée).

 

 

Ces maisons portent la signature d'architectes de la Grande Reconstruction. Cependant elles sont peut-être antérieures à la Première Guerre mondiale.